Boeing 777 disparu : l'avion s'est abîmé, le flou persiste

Boeing 777 disparu : l'avion s'est abîmé, le flou persiste

International
DirectLCI
MH370 – Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu le samedi 8 mars est tombé dans l'océan Indien. Si une partie du mystère est levé, plusieurs interrogations demeurent : où se trouve l'appareil ? Dans quelles circonstances le drame s'est-il produit ? Autant de questions aux réponses toujours plus incertaines.

Seize jours après sa disparition des écrans radar, le Premier ministre malaisien, Najib Razak, a levé lundi une partie du voile entourant le mystère du vol MH370. Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines s'est abîmé dans le sud de l'océan Indien et, de l'aveu même de la compagnie aérienne, les chances de retrouver des survivants sont nulles. Si l'espoir des familles des 239 personnes présentes à bord de l'appareil a pris fin , ce n'est pas le cas de l'enquête et des recherches.

"Un environnement hostile"

Plusieurs questions restent en suspens, à commencer par savoir où se trouve l'avion ? S'appuyant sur les dernières données satellitaires, la Malaysia Airlines a indiqué que les recherches se concentraient à l'ouest de la ville australienne de Perth, soit un des endroits les plus inhospitaliers de la planète. "Il a fallu deux ans pour retrouver l'AF447 (vol Air France Rio-Paris disparu en juin 2009 dans l'Atlantique, ndlr). Or, nous faisons face ici à un environnement beaucoup, beaucoup plus hostile. La mer est plus grosse et le vent plus fort", note l'océanographe Charitha Pattiaratchi de l'université d'Australie occidentale.

Toujours est-il qu'un avion a repéré des débris et qu'un navire de la Marine australienne est parti à leur recherche. Suffisant, visiblement, pour conduire les autorités malaisiennes à annoncer avec certitude le crash du Boeing 777. Reste que Kuala Lumpur n'a pas donné d'informations concernant les circonstances du drame. Tout juste sait-on que l'avion a changé de cap, vers l'ouest, à l'opposé de son plan de vol, et que ses systèmes de communication ont été désactivés "de manière délibérée". Une nouvelle conférence de presse, programmée mardi dans la capitale malaisienne, pourrait permettre d'en savoir plus.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter