Bonne nouvelle, le nombre de tigres dans le monde a augmenté, une première depuis un siècle

International

FAUNE - Le dernier recensement mondial de tigres sauvages montre une augmentation du nombre de spécimens par rapport au plus bas enregistré en 2010. Une première depuis plus d'un siècle qui donne des motifs d'espoirs aux experts.

Des efforts qui payent. Chassés, traqués, maltraités, les tigres sauvages sont peu à peu devenus une espèce menacée qui ne compte plus aujourd'hui quelques milliers de spécimens à l'état sauvage. Si, jusqu'à présent, cette population ne cessait de décroître, il semble que la tendance se soit enfin inversée récemment, nourrissant l'espoir de préserver à terme l'espèce.

Les groupes de conservation de la nature et les gouvernements nationaux ont en effet rapporté lundi le nombre de 3890 tigres sauvage à travers le monde, dont la moitié en Inde, au terme d'un recensement global, selon l'agence de presse AP. Cela marque un revirement par rapport au recensement précédent qui, en 2010, faisait état du nombre le plus bas de spécimens sauvages jamais enregistré, soit 3200.

"La tendance va dans la bonne direction"

Une augmentation sur laquelle toutefois les experts se montrent prudents, soulignant que le nombre de 3890 tigres pouvait résulter notamment d'une meilleure méthode d'enquête par rapport au décompte précédent. Néanmoins, ces derniers soulignent la tendance positive qui se dégage de ces chiffres. Depuis plus d'un siècle en effet, c'est la première fois qu'on enregistre une hausse du nombre de spécimens sauvages dans le monde alors qu'on en comptait encore 100.000 en 1900.

"Plus important que les nombres absolus, c'est la tendance. Et nous observons que la tendance va dans la bonne direction", souligne ainsi Ginette Hemley, vice-président de la l'ONG environnemental WWF.

Les mesures mises en place pour la sauvegarde de l'espèce semblent donc porter leurs fruits aujourd'hui, même si de nombreux efforts sont encore à produire. Parmi eux, les plus importants concernent la protection de l'habitat naturel de ces grands fauves, ainsi que la lutte contre le braconnage.

A LIRE AUSSI 
>>  Le renard gris, le raton laveur, le léopard des neiges : tous menacés de disparition >>  Nouvelle-Zélande : une gardienne de zoo tuée par un tigre
>>
Un lion, un tigre et un ours sont les meilleurs copains du monde depuis 15 ans

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter