Boris Johnson, l'ancien maire de Londres, nommé ministre des Affaires étrangères

Boris Johnson, l'ancien maire de Londres, nommé ministre des Affaires étrangères
International

ROYAUME-UNI - L'ancien maire de Londres Boris Johnson vient d'être nommé ministre des Affaires étrangères. Il s'est notamment fait remarqué ces derniers temps pour ses positions pro-Brexit.

L'ancien maire de Londres et figure de proue du camp du Brexit Boris Johnson a été nommé ce mercredi 13 juillet ministre des Affaires étrangères, ont annoncé les services de la nouvelle Première ministre Theresa May.

"La reine a approuvé la nomination de Boris Johnson en tant que ministre des affaires étrangères", a déclaré Downing Street dans un communiqué. Pourtant, il y a deux semaines, sa carrière semblait finie : Boris Johnson refusait de candidater au poste de Premier ministre, lui qui venait de mener la victoire du "oui" au Brexit. 

Traître, menteur, lâche...

Un coup de théâtre pour ce trublion de la vie politique à la tignasse blonde ébouriffée qui avait pourtant battu le pavé et la campagne anglaise sans relâche pour convaincre une majorité de Britanniques de "reprendre le contrôle" de leur destin. Et avait réussi son pari. Traitre, menteur, lâche... Insulté devant son domicile, conspué par des manifestants devant le Parlement, ridiculisé sur internet, celui qui a été l'un des hommes politiques préférés des Britanniques pendant ses huit années à la mairie de Londres est devenu, pendant les quelques jours qui ont suivi le Brexit, l'ennemi public numéro 1, en particulier dans sa ville cosmopolite et pro-UE.

Loin de faire taire les accusations de mensonges et d'impréparation, "BoJo" s'était contenté, après l'annonce des résultats, de temporiser et de se montrer rassurant, en affirmant que le pays "ne tournait pas le dos à l'Europe", sans offrir pour autant de stratégie concrète. Si cette attitude indignait son propre camp, personne ne pensait qu'elle annonçait un abandon pur et simple par un homme dont les ambitions semblaient cultivées depuis l'enfance. Un abandon qui n'aura finalement duré que deux semaines.

A LIRE AUSSI
>>  Qui est Theresa May, la nouvelle Première ministre de Grande-Bretagne ? >>  Après David Cameron : Boris Johnson jette l'éponge, Theresa May en pole
>>  Brexit – Qui pour succéder à David Cameron ? Boris Johnson grand favori

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter