Bosnie : une manifestation tourne à l'émeute à Sarajevo

Bosnie : une manifestation tourne à l'émeute à Sarajevo

DirectLCI
CONTESTATION - Des manifestants en colère contre la situation économique en Bosnie ont mis à feu au siège à Sarajevo de la présidence de cette ex-république yougoslave. Un mouvement de contestation se propage peu à peu dans le pays.

Est-il venu le temps du printemps bosnien ? Des manifestants en colère contre la situation économique en Bosnie ont mis à feu au siège à Sarajevo de la présidence de cette ex-république yougoslave, a rapporté l'agence officielle Fena. Les flammes se sont propagées jusqu'au deuxième étage de cet immeuble qui jouxte celui du gouvernement régional, incendié peu auparavant par les protestataires.

"Nous allons être de plus en plus nombreux dans les rues"

Dans la journée, des manifestants ont également saccagé et incendié l'immeuble abritant l'administration régionale à Tuzla, dans le nord-est du pays. "Je pense que c'est un vrai 'printemps bosnien'. Nous n'avons rien à perdre. Nous allons être de plus en plus nombreux dans les rues. Il y a environ 500.000 chômeurs en Bosnie", a déclaré Almir Arnaut, un économiste sans emploi de Tuzla.

Mais l'origine de ces actes reste incertaine. Selon les observateurs, il est difficile d'attribuer à un groupe quelconque l'organisation de ce mouvement, qui a débuté mercredi à Tuzla et s'est propagé à tout le pays où un habitant en âge de travailler sur quatre est sans emploi. Ce soulèvement est sans précédent dans la Bosnie d'après-guerre où Serbes, Croates et Bosniaques musulmans se sont résignés à la stagnation politique depuis des années plutôt que de risquer un retour au conflit.
La Bosnie est prisonnière d'un système politique hérité de l'après-guerre qui ne fonctionne pas.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter