Bousculade meurtrière à La Mecque : les pires accidents du Hajj

Bousculade meurtrière à La Mecque : les pires accidents du Hajj

International
DirectLCI
CHRONOLOGIE - La bousculade qui a provoqué la mort de 717 fidèles jeudi près de la Mecque est la catastrophe la plus meurtrière depuis 25 ans lors du hajj, le grand pèlerinage des musulmans. Mais d’autres drames similaires ont endeuillé la procession religieuse.

Près de 720 fidèles ont été tués et des centaines blessés dans une bousculade jeudi à Mina près de La Mecque, l'un des pires drames à frapper le grand pèlerinage dans le premier lieu saint de l'islam. Depuis l'annonce le matin de cette tragédie, la plus meurtrière à endeuiller le hajj depuis 25 ans, le bilan des victimes n'a cessé de grimper faisant craindre un nombre de victimes encore plus lourd.

La bousculade, qui coïncide avec l'Aïd al-Adha, la fête musulmane du sacrifice, s'est produite lors du rituel de la lapidation de Satan qui consiste, pour les pèlerins, à jeter des cailloux vers trois stèles le représentant dans la vallée de Mina. Depuis les 25 dernières années, c'est le septième drame survenant dans cette zone. 

Le pire drame remonte à 1990

En janvier 2006, 364 pèlerins sont tués lors d'une bousculade pendant le rituel de la lapidation des stèles de Satan. Deux ans plus tôt en février, 251 personnes sont tuées toujours dans une bousculade à Mina, au premier jour de la lapidation des stèles. Le 9 avril 1998, ce sont plus de 118 pèlerins qui sont tués et plus de 180 blessés dans une bousculade, toujours lors du même rituel.

Le 15 avril 1997, c’est un incendie provoqué par un réchaud à gaz qui ravage des campements de toile de pèlerins dans la vallée de Mina, faisant 343 morts et plus de 1500 blessés. Le 24 mai 1994, c’est "un afflux record de pèlerins" qui provoque une bousculade dans cette vallée, tuant 270 fidèles. Le 2 juillet 1990, c’est le pire drame survenu lors du hajj en Arabie saoudite. Une gigantesque bousculade se produit dans un tunnel de Mina, vraisemblablement à la suite d'une panne du système de ventilation, tuant 1 426 pèlerins. Asiatiques pour la plupart, ils meurent asphyxiés. 

Le roi Salmane, qui a reçu jeudi soir les responsables du hajj, a dit attendre "au plus tôt" les résultats de l'enquête, ajoutant avoir ordonné "une révision des plans" d'organisation du pèlerinage pour que les fidèles "accomplissent leurs rituels en toute sécurité".

EN SAVOIR +
>>  Drame à La Mecque : une grue s'effondre sur la Grande Mosquée >> Le pèlerinage maintenu malgré le drame
>> 
Hajj : le pèlerinage de La Mecque, comment ça marche ?  
>> La France met en place un numéro vert

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter