Deux ans après le lion Cecil, son fils Xanda abattu à son tour lors d'une partie de chasse

DirectLCI
TRISTE SORT - L'une des progénitures du fauve vedette du Zimbabwe a été abattu dans les mêmes circonstances que son père deux ans plus tôt. Xanda, un mâle de 6 ans, s'était aventuré avec son groupe à l'extérieur de la grande réserve de Hwange.

Triste anniversaire. Deux ans après l'émoi mondial suscité par la mise à mort du Lion Cecil, l’association "Lions of Hwange National Park" indique que le fils du fauve le plus célèbre du Zimbabwe a à son tour été victime d'un chasseur de trophées.  


C'est le professionnel Richard Cooke qui a découvert Xanda, un mâle de 6 ans, en dehors de la réserve de Hwange, située dans le nord-ouest du pays. L'animal portait un collier électronique qui permettait aux scientifiques qui l'étudiaient de le localiser.


"Richard Cooke fait partie des 'gentils'. Il agit de façon éthique, nous a rendu le collier et nous a expliqué ce qui s'était passé. Sa chasse était légale et Xanda avait plus de 6 ans, donc tout s'est déroulé dans les règles", a confié Andrew Loveridge, l'un de ces chercheurs au quotidien britannique, le Telegraph. Et de préciser : "Nous savions que Xanda et son groupe étaient souvent à l'extérieur du parc ces derniers mois, mais nous n'y pouvions pas grand chose". 

En vidéo

Zimbabwe : après avoir abattu le lion Cecil, ils comparaissent devant la justice

Pour rappel, "l'affaire Cecil" avait donné lieu à plusieurs mesures telles que la restriction de la grande chasse au Zimbabwe ou encore l’interdiction par des compagnies aériennes américaines de transporter des trophées animaliers. Le lion emblématique avait été abattu au terme d'une traque de 40 heures par Walter Palmer, un dentiste américain adepte de safaris, qui n'avait manifesté aucun regret lors de son jugement en 2015. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter