Brett Kavanaugh à la Cour suprême : feu vert du Sénat, malgré les accusations d'agression sexuelle

Brett Kavanaugh à la Cour suprême : feu vert du Sénat, malgré les accusations d'agression sexuelle

International
DirectLCI
CONFIRMATION - Le Sénat américain a approuvé samedi soir la nomination à vie du juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême. Une victoire pour Donald Trump, après plusieurs semaines de controverses marquées par les accusations d'agression sexuelle visant le nouveau juge suprême.

"Un grand jour pour l'Amérique", avait lancé Donald Trump avant le vote de confirmation du Sénat, qui a approuvé samedi soir par 50 votes contre 48 la nomination à vie de Brett Kavanaugh à la Cour suprême. Désormais membre de la plus haute juridiction des États-Unis, Brett Kavanaugh était accusé d'agression sexuelle par l'universitaire Christine Blasey Ford, qui affirmait que ce dernier avait tenté de la violer lors d'une soirée entre lycéens en 1982.


À un mois des élections parlementaires de mi-mandat, Donald Trump enregistre donc une double victoire politique. Il voit son candidat confirmé à un poste de la plus haute importance, à l'issue d'un processus chaotique. Et il réussit, grâce à cette confirmation, à donner une coloration durablement conservatrice à la Cour suprême, qui vérifie la constitutionnalité des lois et arbitre les conflits parmi les plus clivants au sein de la société américaine, comme le droit à l'avortement, la protection de l'environnement, la peine de mort, l'encadrement des armes, ou le mariage homosexuel.

Alors que les juges conservateurs sont désormais 5 sur 9 au sein de l'institution, Donald Trump s'est félicité de la confirmation de son candidat. "J'applaudis et félicite le Sénat pour avoir confirmé notre GRAND CANDIDAT, le juge Brett Kavanaugh, à la Cour suprême des États-Unis. Plus tard aujourd'hui, je promulguerai sa nomination, et il sera officiellement assermenté. Très excitant!"

Des milliers de manifestants devant le Congrès

Le vote de confirmation s'est déroulé dans une atmosphère électrique, alors que plusieurs milliers de manifestants protestaient devant le Congrès et la Cour suprême. Dans les galeries du Sénat, d'autres manifestants ont interrompu à plusieurs reprises le vote. Brett Kavanaugh doit désormais prêter serment dans les jours suivants. 

Jusqu'à vendredi, une grande incertitude planait sur le vote du Sénat, car la position de certains sénateurs restait inconnue. Mais vendredi, sur trois des quatre élus qui n'avait pas encore donné leur décision, les républicains Jeff Flake et Susan Collins, ainsi que le démocrate Joe Manchin, ont annoncé qu'ils voteraient "oui".

Au cours d'une audition au Sénat - suivie par vingt millions d'Américains - Christine Blasey Ford, avait affirmé être sûre "à 100%" d'avoir été agressée par M. Kavanaugh, alors qu'elle avait 15 ans et lui 17. Devant le sénateurs, le magistrat avait alors clamé son innocence et s'est dit victime d'une campagne de dénigrement piloté par la gauche. Un complément d'enquête de la police fédérale (FBI) n'a finalement "rien" trouvé de compromettant, ce qui a permis aux sénateurs de procéder à la confirmation, même si le rapport avait été critiqué par les avocats de la plaignante, car cette dernière, ni le juge Kavanaugh, n'ont été interrogés.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter