Le Royaume-Uni quitte ce soir l'UE après 47 ans d'un mariage tumultueux

Description du sujet digitial
International

Toute L'info sur

Brexit : goodbye United Kingdom

BREXIT - Après 47 années de vie commune, le divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne est prononcé vendredi, trois ans après le vote du Brexit. A cette occasion, LCI.fr vous propose un dossier spécial. Qui sont les protagonistes de ce divorce ? Les images des députés européens émus lors de leur dernière séance au Parlement, les conséquences inattendues sur les campagnes françaises. Une journée à l'heure anglaise.

So long Britain. Trois ans et demi après avoir voté en faveur du Brexit, le Royaume-Uni sort officiellement de l'Union européenne. Une rupture historique qui intervient après quarante sept années de vie commune. 

Tout avait commencé le 1er janvier 1973. Le Royaume-Uni rejoint alors officiellement "en fanfare" la Communauté européenne après 10 années d'âpres négociations, mais l'opinion publique britannique apparaît déjà réticente à l'idée de clore "mille ans d'histoire". Pourtant, pendant une dizaine de jours, 300 manifestations sportives et culturelles vont vanter à travers tout le pays les mérites et les gloires des neuf pays associés au sein de la communauté européenne élargie dans le cadre d'un festival baptisé "Fanfare pour l'Europe". 

Depuis le 23 juin 2016, et le vote des Britanniques à 51,9% en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, de longues négociations sur les modalités de retrait mettent à rude épreuve les nerfs de la classe politique britannique et des Européens, qui craignent les conséquences d'un "no-deal"

Ci-dessous dans "Lire aussi", le récit de ces trois années vu des quatre personnalités qui ont dû le mener. 

Lire aussi

Cette sortie, ce 31 janvier 2020, se fait avant tout juridique et symbolique. À 23h (heure de Londres) ce vendredi, le Royaume-Uni entre dans une période transitoire qui doit permettre aux deux parties de nouer une nouvelle relation et doit prendre fin a priori le 31 décembre prochain. Les relations qu'entretient le pays avec les 27 autres membres de l'Union européenne ne devraient pas changer durant cette période. Autrement dit aucun visa ne sera demandé aux Français souhaitant se rendre au Royaume-Uni durant la période de transition. 

Reste que le pays ne siégera plus dans les institutions européennes et n'aura plus son mot à dire sur les décisions prises par celles-ci. Parmi les conséquences de cette période de transition : le départ des 73 eurodéputés britanniques qui ont dû faire leurs valises après seulement sept mois de mandat. Une séquence riche en émotion survenue lors de leur dernière séance au Parlement européen qui a ratifié le traité de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

En vidéo

"Ce n'est qu'un au revoir": avant le Brexit, les adieux chargés d'émotions des eurodéputés britanniques

Lire aussi

Divorce effectif le 31 décembre sauf en cas de prolongation de la période transitoire

Si les négociations n'avancent pas suffisamment, le Royaume pourra demander, s'il le souhaite jusqu'au 1er juillet, à l'Union européenne la prolongation de cette période pour un an ou deux ans. Problème : Boris Johnson a d'ores et déjà balayé cette hypothèse puisqu'il a annoncé qu'il ne demandera pas d'extension de cette période de transition. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a averti qu'il serait impossible de s'accorder sur "tous les aspects" et qu'il faudrait choisir des "priorités."

Si aucune prolongation n'est demandée, le Royaume-Uni quittera définitivement l'Union européenne le 31 décembre prochain. Toutefois, à défaut d'accord trouvé ou d'extension de la période de transition, plusieurs secteurs comme le commerce ou les transports risquent d'être fortement perturbés. 

Toutes les infos sur cette journée historique sur notre notre page spéciale "Goodbye Royaume-Uni". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent