Brexit : le pire est-il à venir ?

International

Toute L'info sur

La Matinale

L'ECO - Les Britanniques se préparent au pire. Certains ont déjà constitué des stocks par crainte de pénurie ou d'envolée de prix.

En Grande-Bretagne, la population se prépare dans la perspective d'un Brexit sans accord. En effet, certains Britanniques ont déjà stocké médicaments et alimentations dans la crainte d'une envolée des prix le 31 octobre, date butoir annoncée par le nouveau Premier ministre Boris Johnson. Près de 4,3 milliards d'euros supplémentaires ont été dépensés pour constituer les provisions par 20% des Anglais. Toutefois, d'une manière globale, il n'y a pas de sentiment de panique au sein de la population, hormis quelques craintes. Sont-elles fondées ? A quoi faut-il s'attendre ?

Ce mardi 13 août 2019, Fabrice Lundy, dans sa chronique "L'éco", parle du Brexit. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 13/08/2019 présentée par Julie Hammett sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Julie Hammett vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter