"Un rêve est en train de mourir" : le "Brexit doux" déchire le gouvernement britannique

"Un rêve est en train de mourir" : le "Brexit doux" déchire le gouvernement britannique

International
SCHISME - Rien ne va plus dans le gouvernement May. Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a démissionné lundi, au lendemain du départ du ministre chargé du Brexit David Davis, sur fond de désaccord sur la future relation du Royaume-Uni avec l'UE après le Brexit.

Les portes claquent en Grande-Bretagne. Au lendemain du départ du ministre chargé du Brexit, David Davis, Theresa May a dû accepter ce lundi la démission de Boris Johnson. Coup dur que ces démissions de ces deux poids lourds du gouvernement à moins de neuf mois du Brexit prévu fin mars 2019. Un séisme qui plonge davantage l'exécutif britannique dans la crise alors qu'il est déjà englué dans les divisions de sa majorité sur l'avenir du Royaume-Uni hors de l'Union européenne.


Ces abandons de poste interviennent quelques jours après une réunion de Theresa May avec ses ministres, le 6 juillet, qui avait abouti à l'annonce d'un accord sur la volonté de maintenir une relation commerciale étroite avec l'UE. Un plan qui prévoit de mettre en place une zone de libre échange et un nouveau modèle douanier avec les 27, afin de maintenir un commerce "sans friction" avec le continent.


Une option qualifiée de "Brexit doux" par opposition au "Brexit dur" souhaité par les partisans d'une rupture nette avec Bruxelles. Dans sa lettre de démission, Boris Johnson a regretté que le "rêve (du Brexit) est en train de mourir" et estimé que son pays se dirigeait "vraiment vers le statut de colonie" de l'UE.


Son départ pourrait accroître le risque que Theresa May n'affronte un vote de défiance des députés tory. Mais elle leur a détaillé son plan à huis clos lundi et aurait recueilli un large soutien, selon les médias britanniques.

Le nom du remplaçant encore inconnu

David Davis a été remplacé lundi par l'eurosceptique Dominic Raab, 44 ans, qui était jusqu'ici secrétaire d'Etat chargé du Logement après avoir occupé le poste de secrétaire d'Etat à la Justice dans le gouvernement May. 


Aux Affaires étrangères, Boris Johnson est remplacé par le ministre de la Santé Jeremy Hunt, a annoncé lundi soir Downing Street, lui-même remplacé par le ministre de la Culture Matt Hancock. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Brexit : goodbye United Kingdom

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter