#Brusselslockdown : pour aider la police, les internautes belges inondent Twitter de chats

#Brusselslockdown : pour aider la police, les internautes belges inondent Twitter de chats

DirectLCI
BELGIQUE - Alors que la police belge a demandé aux journalistes et internautes de ne diffuser aucune information pendant une opération à Bruxelles, les chatons ont investi les réseaux sociaux pour faire diversion.

Les chatons ont-ils aidé à lutter contre Daech ? Dimanche soir, en pleine opération antiterroriste de la police belge dans plusieurs quartiers de Bruxelles, des millions de lolcats, ces petits chats si mignons qui se multiplient sur Internet, ont investi Twitter. Sous le hashtag #Brusselslockdown (le verrouillage de Bruxelles), les Internautes belges se sont amusés à diffuser en masse ces images pour brouiller les pistes dans un contexte extrêmement sérieux.

L'appel globalement respecté

En début de soirée, la police belge avait demandé aux médias et riverains de ne surtout pas diffuser d’informations concernant les lieux des opérations en cours. Ni images, ni sons ne devaient être relayés, pour éviter de compromettre le travail de la police en action. C’est cette demande qui a poussé l’humour belge à son maximum sur le réseau social à l’oiseau bleu. L’appel a été globalement respecté puisque très peu d’informations ont filtré.

EN SAVOIR +
>>
EN DIRECT - Fin des opérations à Bruxelles
>> Notre dossier complet sur les attentats de Paris
>>  Attentats de Paris : un infirmier a d'abord tenté de sauver le kamikaze du Comptoir Voltaire
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter