Bruxelles : alerte à la bombe au siège du Conseil de l’Union européenne

International
DirectLCI
ALERTE - Une voiture stationnée dans le parking d’un bâtiment accueillant traditionnellement des chefs d’Etats était soupçonnée d’abriter des explosifs. Le quartier a été bouclé le temps des vérifications.

C’est une voiture suspecte qui aurait mis les autorités locales en ébullition. Une alerte à la bombe a été déclenchée mardi vers 21 h 30 dans le quartier européen de Bruxelles, où se trouve le Conseil de l’Union européenne, rapportent plusieurs médias belges . Le quartier européen a donc été évacué mardi soir et la circulation temporairement interrompue.

Un véhicule, garé dans le parking du bâtiment Justus Lipsius, qui accueille traditionnellement les conseils européens auxquels participent les chefs d’Etat, aurait été testé positivement aux explosifs, affirme l'agence de presse Belga, sans citer ses sources mais en précisant que les services de déminage se sont rendus sur place..

Le quartier bloqué

Le Service d’enlèvement et de destruction d’engins explosifs (SEDEE) s’est en effet rendu sur les lieux, afin de vérifier si la voiture contient des explosifs. D'après les premiers éléments, rapportés par le porte-parole de la zone de police Bruxelles-Ixelles, il s’agissait finalement d’une fausse alerte.

L'alerte à la bombe a eu des répercussions sur la circulation dans le quartier européen. Plusieurs tunnels sont fermés. D’après plusieurs sites d’informations , un suspect aurait été interpellé. Cet événement est survenu à la veille d'un sommet réunissant pendant 48 heures les dirigeants d'une quarantaine de pays européens, latino-américains et des Caraïbes.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter