Bruxelles : trois morts lors d'une fusillade en plein centre-ville

Bruxelles : trois morts lors d'une fusillade en plein centre-ville

BELGIQUE - Des coups de feu ont été tirés ce samedi après-midi dans le centre-ville de Bruxelles, à hauteur du Musée Juif de Belgique. Trois personnes sont mortes.

Une fusillade a éclaté ce samedi après-midi en plein centre-ville de Bruxelles. Vers 15h45, un homme a ouvert le feu sur la foule à l'intérieur du Musée Juif de Belgique. Trois personnes ont été tuées et une autre grièvement blessée, ont indiqué les pompiers à l'agence de presse Belga.

"Choqué par les meurtres commis au musée juif, je pense aux victimes que j'ai vues sur place et à leurs familles", a réagi sur son compte Twitter le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders. Ce dernier se trouvait dans le quartier du Sablon, où se situe le musée, au moment des faits.

"Un attentat antisémite", selon la ministre de l'Intérieur

Le site rtl.be a pu joindre un commerçant de la rue où a eu lieu la fusillade. Ce dernier raconte avoir entendu une première rafale de tirs, puis une seconde une minute plus tard. "Ensuite, La police est arrivée, le périmètre a été bouclé. Les ambulances étaient sur place. Tout le quartier est bouclé, il y a toujours des forces de police en nombre, des policiers en civil, des badauds et des ambulances", explique-t-il.

Selon la ministre belge de l'Intérieur, Joëlle Milquet, "tout porte à croire qu'il s'agit d'un attentat antisémite". La police a recueilli des témoignages pour tenter de retrouver l'auteur des coups de feu et son complice, qui conduisait la voiture avec laquelle ils ont pris la fuite. Selon La Libre, un  suspect a été interpellé, mais rien n'indique encore qu'il s'agit bien de la personne qui a tiré.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

EN DIRECT - Covid-19 : la quarantaine obligatoire mise en place dès samedi

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

"Rouvrir les terrasses n'est pas un problème", assure Gérald Kierzek

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

Lire et commenter