Bucarest : 27 personnes périssent dans l'incendie d'une discothèque non sécurisée

Bucarest : 27 personnes périssent dans l'incendie d'une discothèque non sécurisée

DirectLCI
TRAGÉDIE - La Roumanie est en deuil après qu'un incendie dans une discothèque a causé la mort de 27 personnes, ce vendredi. A l'origine, c'est un spectacle pyrotechnique qui a causé le départ de feu, mais la discothèque n'aurait pas respecté les règles de sécurité.

27 morts et près de 200 blessés. C'est le terrible bilan humain établi après le violent incendie qui s'est saisi de la discothèque "Collectiv" de Bucarest, vendredi 30 octobre, peu avant 23h, a annoncé l'AFP. Il s'agit du plus grave incident en la matière dans la capitale de la Roumanie.

Un show pyrotechnique qui dégénère

A l'origine, des centaines de jeunes clients s'étaient donnés rendez-vous dans la boîte de nuit pour assister au concert d'un groupe de hard rock roumain, qui promouvait son album à la veille de Halloween. C'est une explosion qui a déclenché l'incendie, en plein spectacle pyrotechnique. Le feu s'est alors répandu, "en trente secondes" selon un survivant, d'un pilier vers le plafond, avant qu'une épaisse fumée ne commence à intoxiquer la foule.

Au milieu d'une foule en panique cherchant à s'extraire du brasier, les évanouissements se sont multipliés, tandis que, selon un témoin cité par la chaîne locale Antena 3 , "un chaos total" régnait, où "les gens se piétinaient". Comble du drame, l'évacuation n'a pu se faire dans les meilleures conditions, la faute à une porte de sortie bloquée, comme l'indiquent plusieurs médias roumains et des témoins de la tragédie.

Les règles de sécurité non respectées

Le bilan humain pourrait encore s'aggraver. En effet, d'après des sources hospitalières, neuf personnes se trouvaient dans un état grave à l'hôpital. Parmi elles, on pourrait trouver deux membres du groupe phare de la soirée, dans un état critique selon Antena 3.

Aussitôt la nouvelle répandue, le gouvernement a décrété "un deuil national de trois jours", mis en place à partir de samedi. Une enquête est en cours pour déterminer ce qui a déclenché l'incendie durant le show pyrotechnique, mais des "indices" montrent que les règles de sécurité légales n'ont pas été respectées dans la discothèque, selon le chef de l'Etat roumain Klaus Iohannis : "Nous avons déjà des indices montrant que la réglementation légale n'a pas été respectée", a déclaré le président conservateur. "J'espère que les autorités mèneront leur enquête avec rapidité et fermeté", a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter