Californie : la photo du beau prisonnier crée l'émeute sur Facebook

Californie : la photo du beau prisonnier crée l'émeute sur Facebook

ETATS-UNIS - Des admiratrices se ruaient jeudi sur la page Facebook d'un commissariat de Californie où la photo d'un prisonnier au physique de mannequin créait une émeute en ligne.

Jamais la page Facebook du commissariat de Stockton , en Californie, n'avait connu pareille affluence. Après la publication, jeudi, de la photo d'un prisonnier, des centaines d'admirateurs et d'admiratrices se sont en effet rués sur le site. En cause : le physique de ce prisonnier, Jeremy Meeks, 30 ans, qui ne laisse pas indifférent.

"Est-ce qu'on peut me menotter à lui " ?

Ce beau brun aux yeux clairs, tatouages apparents sur le cou et le visage, a été arrêté mercredi par la police de Stockton à l'est de San Francisco avec trois de ses complices pour une série de vols à main armée. Pas de quoi refroidir les milliers de femmes et d'hommes qui ont commenté sa photo. Certains remarqueront tout de même le tatouage en forme de goutte d'eau au coin de l'oeil, censé signifier que l'homme a déjà commis un meurtre.

"Oh mon Dieu, il est à croquer!", s'exclame Adjutha Lambertina. "Est-ce qu'on peut me menotter à lui ?", supplie Asher Morales. "Il devrait figurer sur un panneau d'affichage pas sur une photo de prisonnier", regrette encore Kylie Romero. "Il faudrait ouvrir une cagnotte pour sa caution, lol", ose Damali Davidson. Moins de deux jours après son arrestation, la photo d'identité judiciaire du prisonnier a récolté plus de 34.000 "J'aime" et généré plus de 3.500 partages sur Facebook. Ses comparses, dont les photos d'identité apparaissent elles aussi sur la page Facebook du commissariat, ont connu moins de succès. A eux trois, ils n'ont récolté qu'une centaine de "J'aime".

La folie du "sexy mugshot", comme le surnomment déjà les médias américains, s'est aussi déjà emparée de Twitter. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : des exigences de test renforcées pour entrer aux États-Unis à partir de la semaine prochaine

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.