Cameron frôlé par un joggeur, les services de sécurité du Premier ministre critiqués

International

FAILLE - Alors qu'il venait de terminer un discours à Leeds, lundi 27 octobre, le Premier ministre britannique a été frôlé par un individu qui se rendait en courant à la salle de gym. Un incident qui a rapidement posé la question de la sécurité du chef du gouvernement britannique.

La police britannique a ouvert une enquête sur un "incident" impliquant le Premier ministre David Cameron qui a failli se faire renverser lundi 27 octobre par un homme à la coiffure rasta se rendant au pas de course "vers sa salle de gym", rapporte l'AFP.

Alors que le Premier ministre se dirigeait vers sa voiture après un discours prononcé à Leeds, il a failli se faire percuter sur le trottoir par un homme, aussitôt ceinturé et plaqué au sol par les gardes du corps du Premier ministre.

Cameron et Obama, même combat ?

La vidéo, qui est rapidement devenue très populaire au Royaume-Uni, a fini par poser la question de la sécurité du chef de l'Etat britannique. Si Dean Farley, le joggeur, a rapidement convaincu la police de ses bonnes intentions , il s'est lui-même posé "la question de l'efficacité des services de sécurité de Cameron" au micro de la BBC.

Une question que s'est également posée Mark Pritchard, député conservateur, en dénonçant "une faille manifeste dans la sécurité qui aurait pu avoir des conséquences bien plus graves". Cameron, lui, a relaté la scène avec humour en remerciant ses gardes du corps devant le Parlement. Mais cet incident n'est pas sans rappeler les malheurs des services de sécurité de Barack Obama depuis 2012. Evénements qui ont d'ailleurs amené la directrice de ces services à démissionner après la découverte d'une nouvelle faille.

EN SAVOIR + >> La sécurité de Barack Obama à nouveau prise en défaut

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter