Canada : la vidéo d'un homme chevauchant un orignal sauvage provoque la colère des autorités

Canada : la vidéo d'un homme chevauchant un orignal sauvage provoque la colère des autorités

POLEMIQUE - Le ministère de l'Environnement de la province de Colombie-Britannique a ouvert une enquête après la diffusion, sur Youtube, d'une vidéo montrant un homme sautant sur le dos d'un orignal sauvage. Une vidéo qui fait hurler les défenseurs de la nature.

La vidéo fait le tour du web depuis cinq jours. Et vient de prendre une tournure judiciaire. Lundi, le ministère de l’Environnement de la Colombie-Britannique (ouest du Canada) a ouvert une enquête après la publication sur internet d’une vidéo montrant un homme chevauchant un orignal sauvage. Une vidéo qui a semé la controverse sur Youtube et est rapidement devenue virale, atteignant le million de vues en quelques jours à peine.

Que montre la vidéo ? Plusieurs hommes en bateau sur un lac de Colombie-Britannique – a priori un lac près de Fort Saint-John – à la poursuite de l’animal sauvage, surpris par le groupe en train de traverser le lac. Arrivé à hauteur de l’orignal, le bateau s’immobilise et un homme, après quelques secondes d’hésitation, se décide à sauter sur son dos comme si c’était un cheval. Apeurée, la bête s’agite et tente, en vain, de faire tomber l’homme sur son dos. Une scène qui, visiblement, amuse beaucoup les amis du "cascadeur".

A LIRE AUSSI >> Job de rêve : payé 18.000 euros pour voyager à travers le Canada

Une amende très salée

"Je suis très choqué par ce comportement. C'est très pénible de regarder un animal subir ce genre de stress", tempête auprès de metronews Canada Doug Forsdick, agent du service de la protection de la nature. Le fonctionnaire souligne par ailleurs l’inconscience du groupe d’amis : "Ces animaux sont très forts et lorsqu'ils ont peur, ils peuvent constituer un danger".

Une enquête a été ouverte. Et le groupe d’amis risque gros. Ils pourraient, d’après les lois canadiennes, être accusés de harcèlement envers un animal et encourent une amende salée : de 345… à 100.000 dollars.

A LIRE AUSSI >> Canada : ils louent leur maison sur Airbnb et la retrouvent dévastée

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : un premier cas confirmé en Île-de-France

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.