Canada : après un record de chaleur de 49,6°C, le village de Lytton part en fumée

Canada : après un record de chaleur de 49,6°C, le village de Lytton part en fumée

INCENDIE - Le village de Lytton, en Colombie-Britannique, a été quasiment détruit par un feu de forêt. Les températures y ont grimpé à des niveaux jamais enregistrés au Canada depuis quelques jours.

Subissant une chaleur sans précédent, avec 49,6° enregistrés mardi 30 juin, le village de Lytton, au nord de Vancouver, a été presque entièrement détruit par le feu mercredi 30 juin. "90% du village est brûlé, y compris le centre-ville", a déclaré le lendemain Brad Vis, député de la circonscription, sur Facebook. En début de soirée, les 250 habitants ont reçu l’ordre d’évacuer leur domicile en raison d’un feu de forêt sévissant à proximité. 

Toute l'info sur

L'Amérique du Nord frappée par une canicule sans précédent

Selon le maire Jan Polderman, l’incendie en cours menaçait les infrastructures et la sécurité des résidents. "C’est très grave. Tout le village est en feu. À peine 15 minutes se sont écoulées entre le premier signe de fumée et des flammes de toute part", s’est inquiété ce dernier, comme le rapporte Radio Canada. 

Des évacuations étendues dans la nuit

Les habitants ont été invités à se rendre à Boston Bar, une commune voisine, ou bien à Merritt, où un refuge d’urgence a été ouvert. Mais les conditions d’évacuation ont été rendues difficiles par la fumée, comme l’a indiqué Mae Webster, chef de l’unité du BCEHS, des services de secours de Merritt : "L’hôpital, la rue principale et la station d’ambulance sont incendiés dans Lytton. Il semble également que de nombreux résidents ont été emmenés vers le sud et que vous ne pouvez pas passer par le nord de Lytton pour le moment". L'ordre d'évacuation avait ensuite été étendu dans la nuit aux résidents d'une centaine de propriétés au nord de Lytton.

Car la Colombie-Britannique a enregistré 62 nouveaux incendies au cours des 24 dernières heures, a indiqué le Premier ministre de la province, John Horgan, lors d'un point presse. "Je ne peux qu'insister sur le fait que le risque d'incendie est actuellement extrême dans presque toutes les régions de la Colombie-Britannique et j'exhorte les Britanno-Colombiens à écouter attentivement les autorités et à suivre les directives", a-t-il prévenu.

Lire aussi

Tandis qu'une vague de chaleur record persiste dans une grande partie de la Colombie-Britannique, des pompiers ont passé la nuit de mardi à mercredi à combattre les flammes dans la province canadienne. Outre l'Ouest canadien, les États américains de Washington et de l'Oregon, de l'autre côté de la frontière, ont également étouffé cette semaine sous des températures record et plusieurs centaines de morts subites ont été recensées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel va me verser la prime de 100 euros ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.