Canal de Suez : le cargo débloqué, le trafic devrait mettre "3,5 jours" à s'écouler

Canal de Suez : le cargo débloqué, le trafic devrait mettre "3,5 jours" à s'écouler

BUSINESS - L'Autorité du canal de Suez (SCA) a annoncé ce lundi après-midi la "reprise du trafic" sur cette voie maritime majeure après la remise à flot du porte-conteneurs géant Ever Given. L'important flux de bâtiments retardés devrait désormais mettre "3 jours et demi" à s'écouler.

Le fret maritime sur un long fleuve tranquille. Le porte-conteneurs Ever Given, qui obstruait le canal de Suez depuis près d'une semaine, a été dégagé ce lundi après une opération de secours couronnée de succès. Sur Twitter, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s'est félicité d'une entreprise "réussie"

Conséquence directe, l'amiral Ossama Rabie, président de l'Autorité du canal de Suez, "a proclamé la reprise du trafic sur le canal". Plus tôt dans la journée, il avait précisé sur la chaîne locale de télévision Sadaa al-Balad qu'il faudrait "trois jours et demi environ" pour que tous les navires perturbés par cet accident "traversent le canal", précisant que la voie d'eau allait fonctionner "24 heures sur 24". En moins de quatre jours, et au gré d'une cadence de passage accéléré, le retard accumulé devrait donc être rattrapé. 

Toute l'info sur

Le canal de Suez bloqué une semaine par un porte-conteneur géant

425 navires bloqués

Avant que le cargo ne soit débloqué, 425 navires étaient coincés lundi matin aux extrémités et au milieu du canal reliant la mer Rouge à la mer Méditerranée. Les bateaux attendaient impatiemment de pouvoir franchir ce goulot d'étranglement du commerce maritime mondial. Le canal de Suez, long de quelque 190 km, voit en effet passer environ 10% du commerce maritime international et chaque journée d'indisponibilité entraîne d'importants retards et coûts. 

Lire aussi

L'assureur Allianz a estimé vendredi que chaque jour d'immobilisation pourrait coûter entre 6 et 10 milliards de dollars. La valeur totale des biens bloqués ou devant emprunter une autre route diffère selon les estimations, oscillant entre 3 et 9,6 milliards de dollars.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Du Stade de France au centre vaccinal de Dreux, les vaccinodromes ont sonné bien creux ce dimanche

Lire et commenter