Vague de chaleur aux États-Unis : des dizaines d'incendies font rage, déjà plus de 370.000 hectares ravagés

Vague de chaleur aux États-Unis : des dizaines d'incendies font rage, déjà plus de 370.000 hectares ravagés

BRASIER - Après une vague de chaleur sans précédent aux États-Unis, des milliers de pompiers luttent désormais contre une soixantaine d'incendies. Alors que les terres sont sèches, les spécialistes s'inquiètent de l'évolution de ces feux, qui ne sont pour le moment que partiellement maîtrisés.

Dix des cinquante-deux États américains sont en proie aux flammes. Après les températures record qu'a connu l'ouest américain ces derniers jours, entrainant une importante sécheresse, plus de 60 vastes incendies sévissent aux États-Unis. L'Arizona, l'Idaho et le Montana concentrent à eux seuls plus de la moitié de ces vastes feux et des centaines d'habitants ont été forcés d'évacuer en Alaska et au Wyoming, rapporte The Guardian

Nous n'avons jamais vu un feu évoluer comme ça.- Les pompiers au sujet de l'incendie dans l'Oregon

Le plus gros incendie s'est déclaré il y a six jours au nord de la Californie, avant de s'étendre au sud-ouest de l'Oregon. Il a déjà brûlé plus de 80.000 hectares, soit environ huit fois une ville comme Paris. Samedi, les pompiers ont dû évacuer le terrain en raison de l'intensification de brasier qui leur faisait courir un "risque immédiat et mortel", indique le New York Times. Sur le week-end, la superficie de l'incendie a en effet doublé.

"Il y a des inquiétudes en raison de la rapidité avec laquelle cela commence et de l'ampleur de sa croissance dans un laps de temps relativement court", a déclaré Charles Smith, météorologue au Service météorologique national de Medford, en Oregon. "Nous n'avons jamais vu un feu évoluer comme ça... Attendez-vous à ce que l'incendie fasse des choses que vous n'auriez jamais imaginé", avertissent dans un tweet les pompiers.

Pour le moment, les flammes n'ont fait ni mort ni blessé, mais au moins sept maisons et une quarantaine de constructions sont parties en fumée. L'incendie a également longé un couloir de ligne électrique, menaçant un réseau majeur reliant l'Oregon et la Californie. 

Par conséquent, le gouverneur Gavin Newson de Californie a signé vendredi et samedi des décrets autorisant l'utilisation de générateurs de secours et de moteurs de navires auxiliaires pour l'alimentation électrique afin de réduire la dépendance de l'État vis-à-vis du réseau électrique.

Plus de 14.000 pompiers mobilisés dans tout le pays

Un autre incendie au nord de la Californie a forcé l'évacuation de plus de 3000 habitants. 37.000 hectares de terre, dont une partie du parc national Plumas, et plusieurs maisons sont parties en fumée. Mardi, 66% de l'incendie était maîtrisé grâce au concours de plus de 2500 pompiers, selon un rapport. Dans l'Idaho, touchée par la sécheresse, la garde nationale a été mobilisée pour aider à lutter contre les deux incendies déclenchés par la foudre qui ont ensemble carbonisé près de 62 km² de bois sec.

Au total, 67 vastes incendies se propagent actuellement aux États-Unis. Selon le National Interagency Fire Center, ils ont déjà brûlé plus de 371.000 hectares et mobilisent plus de 14.200 pompiers et personnels de soutien. Pour le moment, aucune baisse sensible des températures n'est attendue dans l'ouest du pays.

En vidéo

Vivre sous le dôme de chaleur en Californie

Comparé à l'année 2020, le centre note une forte hausse du nombre des incendies. Du 1er janvier au 13 juillet 2021, 33.953 feux ont été répertoriés, tandis qu'ils étaient 27.770 à l'avoir été sur la même période l'année précédente. La vague de chaleur qui s'abat depuis fin juin sur l'ouest américain n'y est certainement pas étrangère puisqu'elle a aggravé la sécheresse dans la région. 

Lire aussi

Pour les scientifiques, il ne fait nul doute que le réchauffement climatique en cours va contribuer à accroitre encore, à l'avenir, le nombre d'incendies dans le pays.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

VIDÉO - "Sept à Huit" : les confidences d'Amel Bent sur sa douloureuse maternité

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.