Canonisations : Benoît XVI accompagnera bien le pape François

Canonisations : Benoît XVI accompagnera bien le pape François

VATICAN – Le pape émérite Benoît XVI, dont la présence était incertaine, célébrera bien la messe de canonisation de Jean XXIII et Jean Paul II, dimanche matin, en compagnie du pape François. Près d'un million de personnes devraient être présents à Rome pour assister à cet "événement planétaire".

C'est l'événement de l'année pour les catholiques du monde entier, qui commencent déjà à affluer à Rome. Dimanche, au Vatican, auront lieu les canonisations des papes Jean XXIII et Jean-Paul II. Pour l'occasion, le pape émérite Benoît XVI, qui avait démissionné l'année dernière, co-célébrera la messe place Saint-Pierre, aux côtés du Pape François.

Un état de santé incertain

Ce n'est pas une surprise, l'ancien souverain pontife ayant été à l'origine du processus de béatification de Jean-Paul II, dont il fut l'un des plus proches collaborateurs. Mais l'état de santé de Joseph Ratzinger, qui se serait récemment dégradé selon plusieurs spécialistes du Vatican, rendait sa présence incertaine. Mercredi, le chef de l'agence vaticane d'organisation des pèlerinages, Mgr Liberio Andreatta, avait évoqué "un événement comme Rome n'en a jamais vécu dans son histoire, la canonisation de deux papes en présence de deux papes vivants", avant de refuser de confirmer la présence du pape émérite allemand, "compte tenu de [son] âge".

Finalement, ce dernier, qui vient de fêter ses 86 ans, assistera donc bien à "la messe des quatre papes", comme l'appellent déjà certains médias. Près d'un million de pèlerins venus d'Italie et de l'étranger sont attendus à Rome, en train, en avion, en autocar, en voiture et en bateau, selon le gouvernement italien. Quelque deux milliards de personnes devraient suivre cette double canonisation à la télévision.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.