CARTE – Les niveaux (très) disparates du salaire minimum en Europe

DirectLCI
COMPARATIF – Un groupe d'experts sur le Smic prône dans un rapport publié mardi la réforme du salaire minimum français, qu'il juge trop élevé comparé à ses homologues étrangers et peu efficace contre la pauvreté. LCI fait le point, carte à l’appui, sur les niveaux des rémunérations minimales des pays européens.

Du simple au décuple, et même plus. En comparant les salaires minimums de l’Albanie (162 euros) et du Luxembourg (1998 euros), qui constituent les deux extrêmes des dernières données d’Eurostat sur le sujet, il n’est pas difficile de percevoir les énormes disparités économiques demeurant encore aujourd’hui sur le Vieux continent (voir la carte ci-dessous). Un constat de déséquilibre qui s’applique également à l’Union européenne, avec la Bulgarie (235 euros) comme lanterne rouge, ou même à la zone euro, avec la Lettonie et la Lituanie (380 euros) cette fois. 

Seuls sept des 37 pays mesurés – outre les Etats-Unis – par l’Office européen des statistiques dépassent d’ailleurs la barre symbolique des 1000 euros : le Royaume-Uni (1396 euros), la France (1480 euros), l’Allemagne (1498 euros), la Belgique (1531 euros), les Pays-Bas (1551 euros), l’Irlande (1563 euros) et, donc, le Luxembourg. 


À l’inverse, 9 pays ne disposent pas de salaire minimum légal. Il s’agit de l’Autriche, de Chypre, du Danemark, de l’Islande, de l’Italie, de la Norvège, de la Suède et de la Suisse. 

En vidéo

Ces métiers qui recrutent et vont voir leurs salaires bondir en 2018

À noter que, en France, le groupe d'experts sur le Smic s'est prononcé contre un "coup de pouce" au 1er janvier 2018, selon son rapport publié mardi, dans lequel il prône une réforme complète du salaire minimum, qu'il juge trop élevé et peu efficace contre la pauvreté.

Plus d'articles

Sur le même sujet