CARTE – Frappes américaines en Syrie : comment la communauté internationale se positionne

INFOGRAPHIE – En représailles à l’attaque chimique de mardi imputée au régime de Bachar al-Assad, Donald Trump a ordonné le tir de 59 missiles contre la base aérienne syrienne d'Al-Chaayrate, près de Homs, dans la nuit de jeudi à vendredi. Comment se positionne la communauté internationale depuis ? Réponse, carte à l’appui.

Les réactions se multiplient. Alors que Donald Trump a ordonné le tir de 59 missiles contre la base aérienne syrienne d'Al-Chaayrate, près de Homs, dans la nuit de jeudi à vendredi, plusieurs pays du monde ont pris position concernant ces représailles à l’attaque chimique de mardi imputée au régime de Bachar al-Assad. Si certains, à l’instar de la Russie ou de l’Iran, alliés de Damas, ont condamné l’initiative américaine, de nombreux Etats traditionnellement proches des Etats-Unis l’ont, au contraire, soutenue. D’autres, comme l’Allemagne, la France ou l’Italie, ont, sans condamner l’attaque, appelé à trouver une solution diplomatique aux Nations unies. 

Depuis le début du conflit en Syrie, en mars 2011, plus de 320.000 personnes ont été tuées depuis tandis que des millions d'autres ont été déplacées. Jusqu'alors, aucune initiative diplomatique n'a réussi à faire durablement taire les armes. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Frappes américaines en Syrie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter