Incendies en Californie : au moins 31 morts, suivez en temps réel l'avancée des feux

International
DirectLCI
DANGER - La Californie est en proie aux incendies les plus destructeurs de son histoire. Alors que l'accalmie se fait toujours attendre, suivez l'avancée des flammes sur notre carte interactive.

Au moins 31 morts, des milliers de bâtiments détruits, des dizaines de milliers d'hectares partis en fumée, des centaines de milliers de personnes évacuées... La Californie est confrontée à la série d'incendies la plus destructrice jamais enregistrée dans son histoire. Alors que le retour des vents fait craindre le pire aux 8000 pompiers qui luttent contre des feux aux deux extrémités de l'Etat, la carte ci-dessous permet de suivre en temps réel l'avancée des incendies qui, selon les autorités, mettront plusieurs semaines à être maîtrisés.

Quelles sont les zones touchées ?

Les pompiers luttent en particulier contre deux feux très menaçants : le "Camp Fire" dans le comté de Butte, au nord, où sévit le plus gros foyer, et le "Woolsey Fire", autour de Los Angeles et Malibu.

Le "Camp Fire", qui a démarré ce jeudi, est devenu l'incendie le plus destructeur jamais enregistré en Californie. À cette heure, il a consumé 40.000 hectares et 6.700 bâtiments, dont un hôpital, au nord de Sacramento. Les autorités estiment qu'il faudra en tout trois semaines pour maîtriser complètement les flammes dans cette zone. À cette heure, les pompiers ne maîtrisent le "Camp Fire" qu'à 25%, selon CalFire. La cause de l'incendie n'a pas encore été identifiée.


En Californie du Sud, d'autres incendies font rage, dont le principal au nord de Los Angeles : le "Woolsey Fire" a dévoré depuis jeudi plus de 30.000 hectares et détruit au moins 177 bâtiments. Deux personnes ont également été retrouvées mortes à l'intérieur d'un véhicule. Dimanche,l'incendie n'était maîtrisé qu'à 10%, selon Cal Fire. Environ 200.000 personnes, dont tous les habitants de Malibu, près de Los Angeles, où vivent de nombreuses célébrités, ont reçu l'ordre d'évacuer à cause de ce feu, qui a détruit des lieux de tournage utilisés pour des centaines de productions, dont la série de HBO "Westworld".

Pourquoi ça risque d'empirer

Des vents violents, chauds et secs, se sont levés dimanche dans le sud de la Californie et d'autres sont attendus dans le nord, ce qui devrait compliquer la lutte contre ces incendies. "Ça tourne mal", a commenté Marc Chenard, du Service météorologique national de College Park, dans le Maryland, qui prévoit "des vents soutenus de 65 km/h et des rafales de 100 à 110 km/h".


Ce "vent du diable" qui menace la région de Los Angeles est causé par des masses d'air qui traversent les déserts de l'ouest des Etats-Unis, notamment dans la vallée de la Mort, en direction de la côte. Les autorités attendent des vents violents et soutenus au moins jusqu'à mardi.

"Soyez malins !" : pourquoi Donald Trump a fait polémique

Le président Donald Trump a créé une controverse en commentant ces incendies depuis la France, où il se trouvait pour les cérémonies du centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale. Le président américain a incriminé ce samedi sur Twitter la gestion des forêts "tellement mauvaise" et menacé de couper des subventions fédérales si elle n'était pas améliorée. 


Un tweet "mal informé, inopportun et humiliant pour tous ceux qui souffrent aussi bien que pour les hommes et les femmes sur la ligne de front", a déclaré Brian Rice, chef du syndicat des pompiers californiens, en qualifiant de "dangereusement fausse" l'affirmation de Donald Trump.


Le chef d'État américain a ensuite arrondi les angles, en tweetant : "Nos coeurs sont avec ceux qui combattent les feux" ainsi qu'avec les évacués et les familles des victimes... Avant d'affirmer de nouveau, dimanche : "Avec une gestion adéquate de la forêt, nous pouvons stopper la dévastation qui frappe constamment la Californie. Soyez malins !"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter