CARTE INTERACTIVE – Hillary Clinton conforte sa victoire avec le "Super Tuesday"

International

PRIMAIRE DEMOCRATE –Hillary Clinton a revendiqué mardi l'investiture démocrate pour la Maison Blanche, une victoire "historique" pour une femme et un tournant pour les Etats-Unis.

Une nouvelle page de l'histoire des Etats-Unis. C'est ce que la démocrate Hillary Clinton a enjoint les Américains à écrire avec elle ce mercredi en l'élisant à la Maison Blanche en novembre et en rejetant le message de "ressentiment" du républicain Donald Trump.

Huit ans jour pour jour après sa défaite contre Barack Obama, la candidate de 68 ans a revendiqué mardi la victoire dans la laborieuse campagne des primaires contre le sénateur du Vermont Bernie Sanders. Après une nouvelle série de scrutins, elle a largement assez de délégués pour recevoir l'investiture du parti à la convention de Philadelphie, fin juillet. Elle a surtout remporté la Californie, gros morceau du dernier "super mardi" des primaires, au terme d'un scrutin serré. Une victoire emblématique qui devrait accentuer la pression sur son rival pour qu'il quitte la course.

Mais le poing en l'air, Bernie Sanders a juré de poursuivre sa "révolution politique" jusqu'à la dernière primaire, mardi prochain à Washington. S'aménageant peut-être une porte de sortie, il a souligné que sa priorité était la bataille d'idées et d'empêcher Donald Trump d'être élu président.

>> Pourquoi le Super Tuesday est-il si souvent décisif ?
>> Notre dossier complet consacré aux élections américaines

 Grâce à la carte ci-dessous, découvrez, au fur et à mesure qu’ils sont officialisés, les résultats des primaires américaines. Survolez un Etat pour connaître le vainqueur et tous les détails du scrutin.

Si la carte ne s'affiche pas correctement, cliquez ici


Cliquez ici pour accéder à notre carte interactive des primaires républicaines

 Les primaires américaines, mode d’emploi

Le mardi 8 novembre 2016, le successeur de Barack Obama sera élu par les Américains, pour un mandat de quatre ans. En attendant l’échéance, place au long processus des primaires, qui doit, à son terme, au mois de juin, désigner les deux finalistes qui s’affronteront pour la conquête de la Maison blanche.

EN SAVOIR+
>>  Notre article détaillé sur le processus électoral

Ces primaires - ou "caucus", votes organisés par les partis - ont lieu dans chaque Etat américain. A chaque Etat est associé à un certain nombre de délégués, en fonction de sa taille : par exemple, l’immense Californie possède plus de délégués que le petit Iowa. Chez les démocrates, 4.764 délégués seront désignés. Chez les républicains, 2.472 délégués seront élus.

Sur la base du vote populaire, ce sont eux qui, formellement, désigneront le “ticket” - candidat à la présidentielle et son co-listier - qui aura l’honneur de représenter le parti. Les candidats vainqueurs seront investis lors des conventions nationales en juillet prochain, à Cleveland pour les républicains, puis Philadelphie pour les démocrates. Avant le coup d'envoi de l'élection présidentielle, à proprement parler.

NOTRE SERIE US : TOUS LES EPISODES
>> 
Connaissez-vous ces dix anecdotes présidentielles ? >>  Qui sont les présidents sur le mont Rushmore et pourquoi eux ? >>  Pourquoi le bureau ovale est-il ovale ? >>  Qui sont les présidents sur les billets de banque et pourquoi eux ? >> Pourquoi la Maison blanche est-elle... blanche ? >>  Le président US est-il toujours l'homme le plus puissant du monde ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter