[CARTE] Un monde en crise : quels pays sont touchés par la contestation ?

International

INFOGRAPHIE - L'année 2019 a vu éclore ou se poursuivre de nombreuses crises internes à certains pays. Algérie, Venezuela, Hong-Kong, Chili... Tour d'horizon de ces éruptions de violences aux origines sociales ou politiques.

Barricades en feu, violences policières, slogans anti-gouvernement... Des images qui deviennent récurrentes au cours de cette année 2019. LCI vous propose un rapide tour d'horizon des crises violentes qui secouent certains pays. Des manifestations algériennes consécutives à la démission du président Bouteflika, jusqu'aux émeutes au Chili causées par l'augmentation du ticket de métro... Ces crises ont pour dénominateur commun, outre leur niveau de violence très variable, d'avoir pour origine un ras-le-bol de tout ou partie de la population envers ses conditions de vie ou sa classe politique.

Les différentes crises listées ci-dessous ont été classées selon leur origine, plutôt sociale ou plutôt politique, mais la plupart ont évolué avec le temps, devenant des crises sociales et politiques en même temps. Certaines ont été largement couvertes par les médias, comme en Catalogne ou à Hong-Kong. D'autres n'ont bénéficié que d'une attention médiatique sporadique, comme la meurtrière crise vénézuélienne ou les manifestations égyptiennes. D'autres, enfin, sont peu connues, comme les violences inter-communautaires en Indonésie ou le mouvement de protestation en Haïti.

Cette carte exclut volontairement les guerre à dimension principalement internationale, comme les conflits en Syrie ou au Yémen, dont certains des belligérants sont liés à d'autres pays.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter