Catalogne - Le chef des Mossos poursuivi pour "sédition" : qui sont ces policiers catalans ?

Catalogne - Le chef des Mossos poursuivi pour "sédition" : qui sont ces policiers catalans ?

FOCUS - En pleine crise entre l'Espagne et la Catalogne après le référendum sur l'indépendance de la région, des chefs des Mossos d'Esquadra, la police locale catalane, ont été convoqués en vue de leur inculpation pour "sédition". Qui sont ces policiers, qui s'étaient retrouvés en première ligne lors des attentats de Barcelone et Cambrils ?

A Barcelone puis à Cambrils, les Mossos d'Esquadra, ces policiers de la communauté autonome de Catalogne, s'étaient retrouvés en première ligne. Ils ont informé, organisé et sécurisé les lieux des différents drames survenus au coeur de la capitale catalane puis durant la nuit sur le bord de mer de la station balnéaire. Deux des leurs avaient été renversés à Barcelone, lors d'un contrôle, peu de temps après l'attaque perpétrée sur les Ramblas. 


Après le référendum sur l'indépendance de la Catalogne, qui a provoqué une crise sans précédent entre la région et le pouvoir central de Madrid, ils se retrouvent à nouveau sur le devant de la scène. Mercredi, la justice espagnole "a convoqué en vue de leur inculpation" le chef de la police catalane, Josep Lluis Trapero, ainsi qu'une de ses subalternes. En cause, une "enquête pour sédition" ouverte sur le comportements de ces forces de l'ordre régionales. 


Les poursuites visent des faits survenus le 20 septembre, lorsque l'arrestation de 14 hauts responsables de l'exécutif séparatiste catalan avait provoqué d'importantes manifestations contre la Garde civile, la police espagnole, à Barcelone. Les gardes civils n'avaient pas pu sortir du bâtiment jusqu'au petit matin et les manifestants s'en étaient pris à leurs voitures. Les Mossos d'Esquadra sont accusés de ne pas être intervenus assez vite pour aider la Garde civile, ainsi que de ne pas avoir empêché l'ouverture des bureaux de vote lors du référendum d'autodétermination interdit dimanche, alors que la justice le leur avait ordonné.

En vidéo

Quand la police catalane s'oppose à la guardia civil

Leur création remonte au XVIIIe siècle

La création des Mossos d'Esquadra remonte au XVIIIe siècle. En 1719, une force armée est formée par des civils et des paysans, dont la fonction première est de sécuriser les lieux d'échanges commerciaux comme les foires, les marchés et les routes. Jusqu'alors, la sécurité publique était du domaine de l'armée. Au début du XXe siècle, les Mossos d'Esquadra professionnalisent leur fonction et s'apparentent désormais à un corps de police moderne, au service des institutions catalanes. 


Sur leur site Internet, il est notamment expliqué que "les Mossos d’Esquadra sont une police à part entière : ils se déploient sur  tout le territoire en substitution des forces et des corps de sécurité de l’état dans une volonté  d'équilibrer et homologuer les  services policiers sur tout le territoire catalan, indépendamment  du champ (urbain ou rural) d’action, la sécurité routière  devenant  une de leurs fonctions basiques". Le modèle est simple : il est la somme de la police Generalitat et des polices locales. Elle fait partie intégrante de la Police de Catalogne, tandis que la Guardia Civil est quant à elle étatique. 

Quelles sont leurs fonctions ?

Les Mossos d'Esquadra oeuvrent dans le cadre de la sécurité, des enquêtes judiciaires et veillent à l'application des lois votées par le Parlement catalan. Ils enquêtent, veillent à la sécurité des biens et des personnes, sont chargés de maintenir l'ordre public, et interviennent dans l'espace public pour prévenir les délits. Il s'agit d'une police de proximité mais pas seulement. Au sein des Mossos, divers services exercent leurs spécialités. De la sécurisation des événements au déminage, en passant par la recherche anti-drogue ou encore la protection des personnalités et la surveillance des prisons. 


Dans le cadre des situations dangereuses pour les personnes, les Mossos ont créé leur propre groupe d'intervention, que l'on pourrait assimiler au RAID, à la BRI ou encore au GIGN chez nous. Ce service spécialisé est constitué par un "personnel sélectionné, qui reçoit une préparation permanente. Il s’est doté du matériel nécessaire pour  faire face à des situations présentant une complexité particulière", lit-on. 

Dans le cadre des coopérations des polices européennes, les Mossos d’Esquadra sont en liaison permanente avec le bureau National Central d’Interpol / Europol à Madrid, depuis plus de vingt ans. Son commandement opérationnel est confié à la Sous-direction générale de la Police qui agit lui-même sous la direction du Ministère de la Justice et de l'Intérieur. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Indépendance de la Catalogne : la crise sans fin avec Madrid

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter