Catalogne : le tourisme en nette baisse depuis le référendum d’indépendance

Catalogne : le tourisme en nette baisse depuis le référendum d’indépendance

International
DIFFICULTÉ – Selon les données publiées jeudi 30 novembre par l’institut espagnol de statistiques, la Catalogne a vu le nombre de ses visiteurs étrangers se contracter de près de 5% depuis le référendum sur l’indépendance du 1er octobre dernier. La région séparatiste est la seule dans ce cas en Espagne.

Les conséquences se font encore sentir. Deux mois après le référendum sur l’indépendance de la Catalogne, qui avait été marqué par de violents affrontements entre la police espagnole et des participants au scrutin, les données publiées ce jeudi par l’institut espagnol de statistiques (INE) semblent montrer que la région du nord-est de l’Espagne continuer de payer les pots cassés de cette période de tensions. Selon l’INE en effet, les touristes étrangers ont été 4,7% moins nombreux à se rendre en territoire catalan depuis le 1er octobre par rapport à l’an dernier.


Seule communauté autonome d’Espagne étudiée par l’INE concernée par une baisse, la Catalogne tire le pays vers le bas puisque celui-ci enregistre sa plus faible progression touristique (1,8%) de l’année. Elle reste toutefois la principale destination du pays avec 20,5% des 7,3 millions d’étrangers venus visiter la péninsule ibérique en octobre ; soit près de 1,49 million de personnes – dont 19,7% de Français – contre 1,55 million l’an passé. Comme le note La Vanguardia, ces mauvais chiffres contrastent surtout avec la hausse de 6,1% qui avait été relevée en septembre, un mois et demi après les attentats perpétrés à Barcelone et à Cambrils

En vidéo

Le secteur touristique catalan en difficulté

L’économie catalane en souffrance

De quoi susciter quelques inquiétudes, quand on sait que le tourisme, pilier de l'économie catalane, représente 12% du PIB régional. Preuve de ce sentiment d'incertitude, l'association de commerçants du Passeig de Gracia, l'une des principales artères marchandes de Barcelone, a récemment déploré un "ralentissement de la demande touristique", estimant que les manifestations d’octobre ont provoqué une chute des ventes située "entre 20% et 30%". L'association barcelonaise Gremi d'Hotels, représentant quelque 400 établissements, a pour sa part fait état d'une baisse en octobre de 13% des revenus hôteliers et prévoit une baisse "en termes similaires" en novembre.


Depuis début octobre, près de 2500 sociétés ont transféré leur siège social hors de Catalogne et au moins un millier ont également transféré leur siège fiscal. Et celles qui sont restées sont en difficulté. Environ 40% des patrons de petites et moyennes entreprises de Catalogne ont ainsi constaté une baisse "forte ou assez forte" de leurs ventes en octobre, selon un sondage de PIMEC, principal syndicat patronal des PME catalanes. Plus de 60% d'entre eux attribuent cette baisse à la crise politique, tandis que 7% pensent  avoir été victimes d'un boycott des produits catalans. Dans le tourisme, 24% des dirigeants d'établissements disent avoir enregistré une baisse ; ils sont 80% à y voir la conséquence des tensions post-référendum. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Indépendance de la Catalogne : la crise sans fin avec Madrid

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter