Ce chercheur ne s’attendait pas du tout à trouver un requin dans l’océan Arctique

Ce chercheur ne s’attendait pas du tout à trouver un requin dans l’océan Arctique

SURPRISE – Grâce à une caméra spéciale immergée dans l’océan Arctique, une équipe de chercheurs ont constaté, à leur grande surprise, la présence de requin du Groenland dans ce milieu pourtant très hostile.

"Holy shit, it’s a shark !" La réaction de ce chercheur, que l’on pourrait traduire par "bordel de merde, c’est un requin !", va bien au-delà de la surprise. Après avoir visionné une vidéo longue de 3 heures, enregistrée au fond d’un archipel de l’océan Arctique, Alan Turchik constate pour la première fois de l’histoire que des requins du Groenland vivent dans ce milieu très hostile.

Dans une vidéo postée sur Youtube mercredi 17 décembre, et visionnée près de 55.000 fois, Alan Turchik revient sur sa mission d’observation des fonds marins, qui l’a emmené pour la chaîne américaine National Geographic, à proximité de l'archipel François-Joseph, au nord de la Russie.

Un animal très résistant

Comme l’explique le chercheur, grâce à une caméra spéciale, ils ont pu filmer les profondeurs de cet océan. Dans cet univers hostile, l’équipe ne pensait pas trouver de traces de vie particulière. Jusqu’à ce qu’un requin du Groenland ne vienne effleurer la caméra. "Je suis un peu devenu fou. C’était un moment très excitant”, confesse Alan Turchik.

Comme le précise le site de Francetvinfo , le requin du Groenland est un animal extrêmement résistant, capable de supporter des températures très froides et des profondeurs de plus de 2.000 mètres. Par ailleurs, certains spécialistes supputent que son espérance de vie pourrait atteindre les 200 ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 8 cas de variant Omicron détectés ce jeudi en France

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.