Ce mystérieux amnésique qui bouleverse la Norvège

Ce mystérieux amnésique qui bouleverse la Norvège

DirectLCI
OSLO – Un homme victime d'une agression a été découvert dans la rue au mois de décembre dans la capitale norvégienne. Celui que la police surnomme désormais John Smith, en attendant de retrouver sa véritable identité, a accepté que sa photo soit diffusée mardi. Dans l'espoir de reconstituer le puzzle de sa vie.

Dernière minute : Le mystérieux étranger polyglotte mais amnésique a été identifié par la police tchèque, a annoncé mercredi la police norvégienne. "La police tchèque s'est rendue chez ses parents (...) Nous connaissons son identité", a indiqué Oeyvind Torgersen, un responsable de la police d'Oslo.

Il ne se souvient de rien. Ni de son nom, ni de son âge, ni de la façon dont il s'est retrouvé dans cette rue glaciale d'Oslo, un soir de décembre. Depuis quatre mois, la police norvégienne tente de percer le mystère de ce jeune amnésique, retrouvé gisant dans la neige. Pour seuls indices, des stigmates sur son corps témoignent d'une sauvage agression.

"Visiblement, mes mains avaient été attachées. J'ai été détroussé. Il est certain que j'ai été agressé sexuellement et après on m'a jeté (...) Peut-être que j'ai été trop naïf. Peut-être que j'ai laissé des gens m'approcher et qu'ils se sont amusés avec moi", tente d'expliquer celui qui est désormais surnommé "John Smith". Une identité générique en attendant de reconstituer le puzzle de cette vie qui lui échappe. Si la police refuse de commenter les aspects les plus personnels de son témoignage, c'est bel et bien la section "violences et crimes sexuels" qui mène l'enquête. Selon les médecins, il aurait également été drogué avant d'être découvert quasi-paralysé.

Appel à témoins

Ses empreintes digitales et son ADN, comparés avec les bases de données d'Interpol et d'une quinzaine d'États, n'ont pas parlé. "Nous avons tout tenté parce qu'il ne voulait pas que son visage soit connu partout dans le monde. Mais les investigations étant restées vaines, il a finalement accepté que son portrait soit diffusé dans les médias", a expliqué un responsable de la police d'Oslo. Et la photo diffusée mardi de ce grand blond d'1m87 aux yeux bleus a permis de recueillir "des renseignements très intéressants". Notamment une piste en provenance de la République tchèque.

"C’est la langue que je comprends le mieux", avait d'ailleurs expliqué "John Smith", qui parle également polonais, slovaque, russe et parfaitement anglais. Les nouvelles informations recueillies par la police lui ont depuis été présentées dans l'espoir de réveiller sa mémoire. Mais cette dernière lui fait toujours défaut.

Toute personne ayant des informations peut contacter la police norvégienne au 0047 2266 9600.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter