Ces lieux qui bousculent le monde : la mer de Chine, source de toutes les convoitises

Ces lieux qui bousculent le monde : la mer de Chine, source de toutes les convoitises

FOCUS - La Cour permanente d'arbitrage (CPA) de La Haye a statué en faveur des Philippines en considérant que les revendications chinoises en mer de Chine méridionale n'avaient "aucun fondement juridique". Une décision lourde de sens pour Pékin qui, depuis plusieurs années, grignote du terrain sur ces étendues de mer stratégiques.

La Mer de Chine n'a de chinois que son nom. C'est, en substance, ce qui ressort de la décision de la Cour permanente d'arbitrage (CPA), qui a statué mardi en faveur des Philippines : selon la Cour de La Haye, les revendications de Pékin n'ont "aucun fondement juridique", et il n'existe "aucune preuve que la Chine a, historiquement, exercé un contrôle exclusif sur les eaux et leurs ressources".

C’est où la mer de Chine?
Elle fait partie de l'océan Pacifique et couvre une superficie d'environ 3.500.000 km2. Signe particulier : elle est bordée par plusieurs pays, à savoir les Philippines, la Chine, l’Indonésie, le Vietnam, Brunei, la Malaisie, Singapour et Taiwan. Au sein de étendue, on dénombre plusieurs milliers de récifs non identifiés et plus de 200 îles qui forment des archipels : les Îles Paracels, les Îles Pratas, le récif de Scarborough...

► Pourquoi attire-t-elle autant les convoitises ?
Pékin considère comme territoire national la quasi-totalité de cette zone maritime stratégique pour le commerce mondial. Elle se fonde sur une délimitation en "neuf pointillés" apparue sur des cartes chinoises datant des années 1940, tandis que Manille conteste cette assertion. Pour légitimer ses revendications territoriales, Pékin a agrandi artificiellement des îlots ou récifs et y a implanté pistes d'aéroport, ports et autres installations.

Des grandes manœuvres qui dérangent les Philippines, le Vietnam, la Malaisie, Brunei et Taïwan. Tous ont également des revendications sur ces immenses étendues de mer. Histoire de corser un peu plus les choses, les Etats-Unis se sont immiscés dans le conflit : s'ils ne prennent pas partie sur le fond des querelles territoriales, les Américains demandent en effet qu'elles soient résolues par la diplomatie et non par un passage en force du géant chinois. Les Américains ont aussi renforcé leur présence militaire dans la région pour répondre aux inquiétudes des pays voisins face à l'attitude de la Chine. Ils ont aussi renforcé leurs alliances de défense avec des pays comme les Philippines.

 Pourquoi la Chine a-t-elle subi un camouflet ?
La Cour permanente d'arbitrage a statué en faveur des Philippines en considérant que les revendications chinoises en mer de Chine méridionale n'avaient "aucun fondement juridique" et qu'il n'existait "aucune preuve que la Chine a, historiquement, exercé un contrôle exclusif sur les eaux et leurs ressources".
Même si Pékin avait rejeté par avance les conclusions de la CPA, réfutant sa compétence, le coup est très rude pour la diplomatie chinoise, désormais "plombée" pour des années par le jugement d'une cour internationale reconnue et appuyée par l'ONU, où la Chine siège au Conseil de sécurité. En outre, si la sentence de La Haye fait date, elle pourrait aussi faire tache d'huile, la Chine entretenant des querelles de souveraineté maritime non seulement avec les Philippines, mais aussi avec le Vietnam, la Malaisie et Brunei.

EN SAVOIR + >>  Tensions entre la Chine et les Etats-Unis : quel est le problème ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte "vent" : 2 départements en vigilance

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Vaccin : le casse-tête de l'exécutif pour écouler les doses d'AstraZeneca

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.