Ces nouvelles images de violences au sein du Capitole qui choquent l'Amérique

Ces nouvelles images de violences au sein du Capitole qui choquent l'Amérique

IMAGES - Une nouvelle scène d'une violence inouïe lors de l'invasion au Capitole mercredi 6 janvier est largement relayée par les médias américains. Elle montre un policier écrasé contre une porte pendant un mouvement de foule à l'intérieur du Congrès.

Trois jours après, l'Amérique est toujours sous le choc de l'invasion de partisans de Donald Trump au sein du Capitole, et de l'atteinte à la démocratie qui en découle. Et les derniers éléments dévoilés par les différents médias n'aident en rien à panser les plaies. La violence inouïe qui s'est produite à l'intérieur du Congrès est exposée aux yeux de tous dans une vidéo, filmée par un journaliste américain indépendant et longue d'une demi-heure, dont plusieurs extraits sont disponibles sur Youtube. 

Toute l'info sur

Le Capitole envahi par des partisans de Donald Trump

Largement relayées par les médias américains, notamment MSBNC ou CNN, ces images choquent tant elles sont brutales. On y voit notamment, dans ce court extrait diffusé sur LCI (en tête d'article), un mouvement de foule entre deux portes du Capitole et un policier brutalisé et écrasé contre une de ces portes, poussée par les émeutiers. "Civil war, civil war", ("guerre civile"), entend-on crier.

En vidéo

Invasion du Capitole : une attaque ultra-violente et préméditée

"Je n'ai jamais rien vu de pareil", témoigne une journaliste

Ces images "choquent énormément", avance Laurence Haïm, correspondante pour TF1/LCI à Washington : "Mercredi, nous avions les images de ces extrémistes en manteau de fourrure, rigolant, mettant les pieds sur la table de Nancy Pelosi. (...) Là, nous sommes dans une autre histoire : nous sommes avec un groupe qui est venu, qui a voulu blesser, qui a voulu tuer, qui a voulu prendre en otage, qui a voulu terroriser des journalistes."

Sur Twitter, les réactions fusent après la publication de ces images, qualifiées pour la plupart d'"historiques". "Je n'ai jamais rien vu de pareil, même de loin, lors des multiples manifestations contre BLM ("Black Lives Matter", mouvement initié après la mort de George Floyd, afro-américain tué cet été par des policiers, ndlr) que j'ai couvertes l'année dernière", témoigne ainsi Maria Santana, journaliste pour CNN. À la suite de ces affrontements à l'intérieur du Congrès, cinq personnes sont mortes de leurs blessures, dont un policier, l’agent Brian Sicknick. Le lendemain soir, des dizaines de ses collègues lui ont rendu hommage devant le Capitole, en silence. 

Lire aussi

Mises bout à bout, les récentes informations publiées par les médias sur ce qu'il s'est véritablement passé ce mercredi après-midi au sein du Capitole attestent d'un déterminisme et d'une préparation de la part des Pro-Trump, plus importants qu'ils n'en ont eu l'air. Les jours, voire les semaines précédentes, des messages attestant d'une parfaite organisation se sont multipliés sur des plateformes chères aux Trumpistes et à l'extrême droite. Dans le cadre des investigations menées, une camionnette remplie de bombes artisanales et d'armes à feu a également été retrouvée à deux pâtés de maison du Capitole, rapporte CNN

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Maintien des écoles ouvertes, vacances scolaires... Les réponses de Jean-Michel Blanquer sur LCI

EN DIRECT - Jean-Michel Blanquer plaide pour le maintien des écoles ouvertes en cas de reconfinement

VIDÉO - Moins cher qu'un Ehpad : ces Français passent leur retraite dans un 4 étoiles en Tunisie

"Même les enfants meurent maintenant" : le variant sud-africain du Covid incontrôlable dans le pays

Cluster en Haute-Savoie : que faisait le groupe d'étudiants britanniques dans cette station de ski ?

Lire et commenter