Chantage contre le roi du Maroc : les deux journalistes inculpés

Chantage contre le roi du Maroc : les deux journalistes inculpés

JUSTICE – Eric Laurent et Catherine Graciet, soupçonnés d'avoir fait chanter le royaume du Maroc, ont été mis en examen dans la nuit de vendredi à samedi pour "chantage" et "extorsion de fonds".

Eric Laurent et Catherine Graciet ont été inculpés. Les deux journalistes français, arrêtés jeudi soir puis placés en garde à vue sont soupçonnés d'avoir fait chanter le roi du Maroc, Mohammed VI, et d'avoir tenté de lui soutirer 3 millions d'euros contre la non-parution d'un livre, prévu début 2016, supposé accusateur contre le monarque.

Déférés devant la justice vendredi soir, ils ont été mis en examen dans la nuit de vendredi à samedi et sont poursuivis pour "chantage" et "extorsion de fonds".

EN SAVOIR + >> Deux journalistes français soupçonnés d'avoir fait chanter Mohammed VI, le roi du Maroc

Les journalistes remis en liberté

Les deux journalistes ont été arrêtés jeudi, à Paris, à la sortie d'un rendez-vous avec un représentant du Maroc au cours duquel "il y a eu remise et acceptation d'une somme d'argent", a indiqué à l'AFP une source proche du dossier. L'avocat de Catherine Graciet, Me Éric Moutet, a confirmé vendredi soir l'existence d'un "deal financier", dans un "contexte très troublant" et évoque "un piège" dans lequel serait tombé sa cliente. "Le royaume marocain a des comptes évidents à solder avec Catherine Graciet et un nouveau livre sur l'entourage du roi est en préparation au moment où le deal financier se met en place" a-t-il ajouté. Un "piège" : c'est également la défense adoptée par Eric Laurent, l'autre journaliste inculpé.

Leur mise en examen signifiée, les deux journalistes ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

EN SAVOIR + >> Qui sont les deux journalistes soupçonnés d'avoir voulu faire chanter le roi du Maroc ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Il ne faut pas qu'il y ait de réticence avec le Moderna", plaide le Dr. Jean-Paul Hamon pour cette campagne de rappel

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.