Charleroi : deux policières blessées après une attaque à la machette

International
AGRESSION - La police locale de Charleroi a annoncé qu'un homme avait agressé deux policières, ce samedi, devant leur commissariat. L'assaillant est mort peu après à l'hôpital.

Un homme a blessé deux policières à l'aide d'une machette, a annoncé la police de Charleroi, en Wallonie (Belgique francophone), ce samedi. L'agresseur a ensuite été neutralisé après qu'on lui a tiré dessus.

La policière la plus gravement touchée affiche des plaies profondes à son visage. Sa collègue, par contre, n'est que très légèrement touchée. Elles sont toutes les deux hors de danger.

L'auteur, dont la police de Charleroi a indiqué qu'il avait crié "Allahu Akbar" au moment de son attaque, a été mortellement touché. La police locale a confirmé sa mort en fin d'après-midi, confirmant une information de la RTBF

L'assaillant "pas encore identifié"

L'agresseur est arrivé aux alentours de 16H00 devant l'hôtel de police. "Il a immédiatement sorti une machette du sac de sport qu'il portait et il a porté des coups très violents au visage de deux policières qui se trouvaient de faction en face de l'hôtel de police", a expliqué le porte-parole de la police de Charleroi David Quinaux, au micro de RTL-TVI.

L'auteur n'est "pas encore identifié", a dit le Premier ministre belge Charles Michel, interrogé dans la soirée par la chaîne RTL-TVI. "Mais cela semble être de nouveau une attaque avec une connotation terroriste", a-t-il ajouté.

Sur les réseaux sociaux, les manifestations de soutien n'ont pas tardé à se faire remarquer. Ainsi du ministre de l'Intérieur Jan Jambon et de la police bruxelloise, tous deux affligés par un "acte ignoble".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter