Charlie Hebdo : un journaliste de CNN contraint à la démission pour sa critique d'Israël

Charlie Hebdo : un journaliste de CNN contraint à la démission pour sa critique d'Israël
International

BAD TWEET - Jim Clancy est l'une des figures de la chaîne d'information en continu américaine CNN. Après y avoir travaillé pendant trente-quatre ans, le journaliste a subitement annoncé sa démission vendredi. Quelques jours auparavant, il avait critiqué Israël dans des échanges sur Twitter liés à l'attentat à Charlie Hebdo.

Quelque 140 caractères suffisent parfois pour porter préjudice. Jim Clancy, l'une des figures historiques de CNN, en a fait les frais. Correspondant pour la chaîne d'information en continu américaine depuis trente-quatre ans, le journaliste a annoncé subitement vendredi par mail à ses collègues sa démission. "Après 34 ans à CNN, le temps est venu de dire adieu. C'était un honneur de travailler à vos côtés toutes ces années, dans l'une des plus grandes chaînes d'information au monde", a écrit le journaliste plusieurs fois primés pour ses reportages au Rwanda, en Bosnie, en Somalie et en Egypte.

Des tweets critiques à l'égard d'Israël

Ni le journaliste chevronné, ni la chaîne n'ont donné d'explications à son départ. Cependant, il pourrait être lié à la série de tweets que Jim Clancy a publié quelques jours auparavant. Après l'annonce de sa démission, son compte Twitter a été supprimé. Il y prenait la défense de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. "Ces dessins ne se sont jamais moqués du prophète", mais "ils se moquaient de la manière dont les LÂCHES ont essayé de fausser sa parole", écrivait-il. Dans ces courts messages, il se montrait également très critique vis-à-vis d'Israël.

A LIRE AUSSI
>> Caroline Fourest censurée en direct par Sky News pour avoir montré la une de Charlie Hebdo

Sommé par certains comptes Twitter réputés proches d'Israël de s'expliquer sur cette position, Jim Clancy a simplement répondu par un mot : "Hasbara ?". Ce mot hébreu, qui signifie littéralement "explication" ou "éclaircissement", "est utilisé par Israël et les groupes pro-israéliens pour désigner des opérations de communication et de propagande visant à défendre le point de vue et la politique de cet État auprès de l'opinion publique internationale", selon Rue89 . Des échanges qui laissaient entendre que Jim Clancy adhérait à une campagne pro-musulmane et anti-israélienne. Et qui n'ont vraisemblablement pas été au goût des patrons de CNN.

Autre vocable peu apprécié pendant ces virulents échanges : "cripple", – littéralement, estropié – pour désigner les handicapés, ajoute le site Algemeiner . Un terme très peu apprécié par les défenseurs des personnes affectées par un handicap, qui ont d'ailleurs rappelé au journaliste le caractère dénigrant de ce terme :

A LIRE AUSSI
>> Charlie Hebdo : ces théories du complot qui séduiraient 1 jeune sur 5
>> Manifs anti-Charlie Hebdo : faut-il s'inquiéter pour les Français de l'étranger ?
>> Les Français partagés sur la publication des caricatures

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter