Charlottesville : tuée par un suprémaciste blanc, Heather Heyer est devenue le symbôle de la lutte contre le racisme

DirectLCI
ETATS-UNIS - Cette femme de 32 ans été tuée samedi, lorsqu'une voiture a foncé dans le rassemblement d'anti-racistes, venus s'opposer à la manifestation de suprémacistes blancs à Charlottesville, en Virginie. Portrait d'une juriste engagée, dont l'entourage salue la mémoire.

"Si vous n'êtes pas révolté, c'est que vous ne faites pas attention." Sur sa photo de couverture Facebook, Heather Heyer affichait ouvertement ses convictions. Un engagement politique qu'elle a défendu, samedi, à Charlottesville. Avant d'être fauchée par une voiture, qui fonçait volontairement sur son groupe de contre-manifestants en marge d'un rassemblement de l'extrême-droite américaine.


Agée de 32 ans, Heather Heyer était juriste de profession. "Elle se battait contre l'injustice", a relaté sa mère, Susan Bro auprès du HuffPost. "Elle a toujours eu un sens très fort du bien et du mal", décrit-elle. Interrogée sur la présence de sa fille samedi en marge du cortège, elle a assuré : "Je suis fière que ce qu'elle faisait, elle le faisait paisiblement, elle n'était pas là pour se battre contre des gens". 

En vidéo

Charlottesville : qui sont les suprémacistes blancs ?

Une amie d'enfance, Felicia Correa, a lancé une cagnotte en ligne pour soutenir la famille d'Heather Heyer. Une cagnotte accompagnée d'un message : "Elle est morte en faisant ce qui était juste. J'ai le cœur brisé mais je serai toujours fière d'elle." Pour le New York Times, un collègue a raconté qu'il s'agissait d'une "femme très forte", déterminée à combattre "tous les types de discriminations". Et d'ajouter : "Elle a toujours été comme ça".


Le gouverneur de l'État de Virginie, Terry McAuliffe, a envoyé un message de soutien à sa famille en déclarant qu'elle avait été tuée pour s'"être élevée contre la haine et l'extrémisme religieux". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter