Chelsea Manning : de "taupe" de WikiLeaks à icône transgenre, son incroyable parcours en 7 dates clés

Chelsea Manning : de "taupe" de WikiLeaks à icône transgenre, son incroyable parcours en 7 dates clés

International
DirectLCI
FUITES - Chelsea Manning vient d'être graciée par Barack Obama, décision hautement symbolique pour le président des Etats-Unis, alors que son mandat prendra fin dans deux jours. Retour en sept dates sur le destin romanesque de Chelsea Manning, informatrice de WikiLeaks, dont les fuites historiques ont provoqué une tempête médiatique et diplomatique.

2007 - Bradley Manning, à peine 20 ans, entre dans l'armée américaine. Jeté dehors par son père à cause de son homosexualité, il vit une enfance difficile, en Oklahoma, entre des parents alcooliques et des camarades de classe qui moquent ses troubles d'identité sexuelle. 


De 2009 à 2010 - Analyste dans l'armée, Bradley Manning transmet 700 000 documents confidentiels de l'armée américaine ainsi que 250 000 télégrammes du département d'état à WikiLeaks. Il fournit notamment des rapports de l'armée américaine en Irak et en Afghanistan, qui montrent les nombreuses bavures dont les civils ont été victimes.  Bradley Manning transmet une vidéo classifée de l'armée, relayée par Le Monde, où l'on voit des soldats américains abattre une dizaine de personnes en juillet 2007 à Bagdad. 

Juin 2010 - Bradley Manning est arrêté, dénoncé par un hackeur auprès de qui l'informateur aurait évoqué les fuites, précise Le Monde. Il assure n'avoir sorti que des documents dont il était "absolument sûr qu'ils ne causeraient pas de tort" à la sécurité nationale. 

Je veux que tout le monde sache qui je suis vraiment. Je suis Chelsea Manning, je suis une femmeBradley Manning, en août 2016

21 août 2013 - A l'issue d'un procès fleuve, Bradley Manning, qui a plaidé coupable, est condamné  par une cour martiale à 35 ans de prison pour haute trahison en vertu de l'Espionage Act. "Je n'ai pas complètement saisi l'étendue des conséquences de mes actes", déclare-t-il alors. A l'issue de son procès, Bradley Manning annonce sur NBC sa volonté de devenir une femme. "A partir de maintenant, pour cette nouvelle phase de ma vie, je veux que tout le monde sache qui je suis vraiment. Je suis Chelsea Manning, je suis une femme", déclare-t-il. 


13 septembre 2016 - "Je suis infiniment soulagée que l’armée ait finalement fait le bon choix", écrit Chelsea Manning dans un communiqué, après une grève de la faim. L'armée vient de lui donner l'autorisation de subir l'opération chirurgicale nécessaire à son changement de sexe. En février 2015, Chelsea Manning avait obtenu une première victoire, l'armée acceptant de lui fournir en prison le traitement hormonal qu'elle demandait. 

4 octobre 2016 - Emprisonnée depuis six ans à la prison militaire de  Fort Leavenworth (Kansas), Chelsea Manning tente de se suicider. Son avocat reproche à l'armée dans un communiqué de "ne pas traiter correctement la dysphorie de genre" de sa cliente. Peu avant cela, en juillet 2016, Chelsea Manning avait déjà tenté de mettre fin à ses jours, dénonçant le refus de l'armée qu'elle se fasse opérer. Après cette deuxième tentative de suicide, son avocat fustige les conditions de détention de sa cliente, placée à l'isolement malgré sa faiblesse psychologique. En 2012 déjà, le rapporteur de l'ONU sur la torture avait jugé cruel, inhumain et dégradant le traitement que réservait l'administration pénitentiaire à Chelsea Manning. 

17 janvier 2017 - A trois jours de la fin de son mandat, Barack Obama commue la peine de Chelsea Manning de 35 ans de prison à 7 ans. La lanceuse d'alerte sera libre le 17 mai 2017.  WikiLeaks salue une victoire. 

En vidéo

WikiLeaks fête une décennie d'existence : Julian Assange promet des révélations sur les élections US

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter