Chili : violences en marges de manifestations, 43 ans après le coup d'État

International
DirectLCI
TENSIONS - Police et manifestants se sont affrontés dimanche, à Santiago, en marge de manifestations pour le 43e anniversaire du coup d'État militaire du général Pinochet.

Bombes lacrymogènes, jets de pierre, canons à eau... Dimanche, des affrontements ont eu lieu entre la police et des militants pour les droits de l'homme qui manifestaient à Santiago du Chili. Traditionnellement, une marche est organisée le 11 septembre de chaque année par une association de proches des victimes, détenus et  disparus durant la dictature de Pinochet.


Car au Chili, cette date n'est pas que le symbole de deux tours qui s'écroulent aux États-Unis. Elle marque aussi l'anniversaire du coup d'État militaire mené par Augusto Pinochet en 1973. Ce jour-là, le général chilien a renversé le régime démocratique de Salvador Allende. La liberté de la presse fut abolie, le couvre-feu instauré, les opposants au régime arrêtés, exilés, torturés ou tués. La dictature de Pinochet a duré jusqu'en 1990.  

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter