Pollution : pendant ce temps, en Chine, 1.200 usines arrêtent leur production

International
DirectLCI
ALERTE ROUGE - Pas de circulation alternée mais une alerte rouge. En Chine, le niveau d'alerte à la pollution le plus élevé a été atteint. 1.200 usines ont reçu l'ordre de couper leur production.

C'est le niveau de pollution le plus élevé. Vendredi, le gouvernement chinois a mis le pays en alerte rouge. L'organisme chargé de la protection de l'environnement a décrété une mise en garde de cinq jours après qu'un brouillard très dense a envahi la région de Pékin. 


Ce samedi matin, la municipalité de Pékin a pris des mesures importantes pour tenter de contrôler ce pic de pollution : 1.200 usines situées près de la capitale chinoise ont reçu l'ordre de réduire ou de stopper totalement leur production. La raffinerie de Yanshan du groupe Sinopec, un site sidérurgique appartenant à Shougan fait partie de la liste des 500 entreprises qui tournent à bas régime. Des équipes d'inspection ont été dépêchées sur place pour vérifier que les sociétés concernées se sont conformées aux instructions. 

Un brouillard dangereux pour la santé

Après des années d'industrialisation, les autorités chinoises s'efforcent d'en atténuer les effets. L'an dernier, un système d'alerte à plusieurs couleurs a été mis en place à Pékin. Les avis d'alerte rouge sont émis lorsque l'indice de qualité de l'air, baromètre de la pollution atmosphérique, est susceptible de demeurer au-dessus de 200 plus de quatre jours consécutifs, dépasser 300 pendant plus de deux jours ou 500 au moins 24 heures. 


Ce samedi, l'indice a d'abord été mesuré à 120 à Pékin. Alors que le brouillard commençait à envelopper la capitale, il était de 297 selon le Centre municipal d'observation de l'environnement. Des niveaux compris entre 301 et 500 sont considérés comme dangereux pour la santé. 


Même si plus de 40 villes chinoises ont émis des alertes à la pollution, dont 22 au niveau rouge, les Chinois ne perdent pas le sens de l'humour. Un habitant de Pékin a diffusé un dessin sur WeChat, la plate-forme de messagerie mobile chinoise, qui montre le père Noël sur son traîneau disparaissant presque complètement dans le brouillard et qui crie : "Je n'arrive pas à trouver la Chine! ".

En vidéo

Chine : alerte rouge pollution

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter