Chine : la publicité raciste d'une marque de lessive

International

RACISME – Une publicité chinoise pour la marque de lessive Qiaobi fait polémique. Un contenu raciste mettant en scène un personnage noir remplacé par un asiatique. Explications.

Un homme noir qui passe à la machine pour ressortir asiatique... C'est bien la mise en scène d'une nouvelle publicité chinoise pour... un détergent que peuvent voir des téléspectateurs chinois depuis mi-mai. Repérée par le site Shanghaiist , la publicité de la marque "Qiaobi" présente un peintre en bâtiment noir, qui drague une jeune Chinoise et s’en approche pour l’embrasser. La jeune femme lui glisse une dose de lessive dans la bouche avant de le pousser dans la machine à laver. A la fin de l’essorage, "miracle chinois" : un asiatique ressort de la machine avec un tee-shirt… blanc éclatant.  Ce clip chinois n'a pas tardé de provoquer un tollé à l’international.

A commencer par les sites d’information américains en ligne, pour qui la vidéo est une illustration des discriminations subies par les personnes noires. "Cette publicité est ouvertement raciste... Cela rappelle que les points de vue sur la race et la couleur de peau en Chine peuvent être très stupides", a estimé Vox.com . Une explication fournie par Fabrice d’Almeida, directeur du master 2 Médias et mondialisation à l’université Panthéon-Assas, ajoute à son tour via Le Huffington Post que "depuis que le gouvernement chinois a décidé d’offrir des bourses et d’accueillir des étudiants africains dans ses universités, en 1961, les tensions se sont multipliées."

L'entreprise juge les médias "trop susceptibles"

Le clip n'a cependant pas soulevé une vague d'indignation similaire en Chine. "Nous ne voulions rien faire d'autre que promouvoir notre produit. Les médias étrangers sont peut-être trop susceptibles", a déclaré M. Wang, un porte-parole du groupe de cosmétique Shanghai Leishang, cité par le quotidien officiel Global Times.

Projetée dans des cinémas courant mai avant d'être mise en ligne, la vidéo ne totalise pour l'instant que 5 500 vues sur la populaire plateforme chinoise de partage de vidéo Youku , et n'a généré que peu de commentaires sur les réseaux sociaux.

Mais cette publicité raciste n’est pas propre à la Chine. Elle est en fait une adaptation très fidèle d’une publicité italienne, diffusée il y a 9 ans. À la différence que la version italienne remplace un Italien par un noir au corps musclé grâce à une lessive spéciale couleurs, et non l’inverse.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter