Chine : un haut responsable tire sur le maire et le chef du Parti communiste local puis se suicide

Chine : un haut responsable tire sur le maire et le chef du Parti communiste local puis se suicide
International
DirectLCI
FUSILLADE – Un cadre de la ville chinoise de Panzhihua a ouvert le feu en direction du maire et du chef du Parti communiste local au cours d’une réunion, avant de se donner la mort.

Les médias chinois se sont rapidement emparés de l’affaire. Et pour cause. En plein milieu d’une réunion du Parti communiste chinois (PCC) regroupant les cadres du gouvernement local de la ville de Panzhihua, un haut responsable a ouvert le feu et atteint le maire ainsi que le secrétaire local du PCC.  L’homme s’est ensuite enfui, avant de se donner la mort.


Responsable du bureau local des ressources minières de cette ville de 1,2 million d’habitants située dans le Sichuan (sud-ouest du pays), Chen Zhongshu était une personnalité importante de la localité. Doté d’un caractère "explosif et entêté", selon le site d’informations chinois Jiemian, il s’était plaint à de nombreuses reprises du secrétaire du PCC, l’accusant de lui "rendre la vie impossible". En Chine, le Parti communiste impose son idéologie et son point de vue à l’ensemble des strates de la société.


Chen Zhongshu a "ouvert un feu continu sur ses camarades", indique l’agence Chine nouvelle, et a visé et blessé le maire et le secrétaire du Parti. Il a été retrouvé mort par la police dans une autre pièce du bâtiment, vraisemblablement suicidé. Les deux victimes ont été hospitalisées, leurs vies ne sont pas en danger.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter