VIDÉO - Chine : un père retrouve son fils kidnappé il y a 24 ans

VIDÉO - Chine : un père retrouve son fils kidnappé il y a 24 ans

HAPPY END - Après avoir avalé des centaines de milliers de kilomètres à moto à sa recherche, un Chinois a enfin pu serrer son fils dans ses bras. Il avait été kidnappé 24 ans plus tôt.

Son histoire avait déjà été adaptée au cinéma. Elle a désormais une fin digne d'Hollywood. Après avoir sillonné la Chine à moto pendant 24 ans à sa recherche, un père a retrouvé son fils devant les caméras. Son enfant avait été enlevé alors qu'il était âgé d'à peine plus de 2 ans, devant le domicile familial dans la province du Shandong (dans l'est du pays), alors qu’il jouait sans surveillance. Ses ravisseurs l’avaient vendu à une famille, a précisé mardi le ministère chinois de la Sécurité publique dans un communiqué.

La quête d'une vie

Après la disparition de son fils, Guo Gangtang, alors âgé de 27 ans, avait démissionné de son poste pour enfourcher sa moto, sur laquelle de grands drapeaux avec la photo de son fils avaient été attachés. Il a ainsi parcouru 500.000 kilomètres à travers la Chine, en étant parfois contraint de dormir sous des ponts ou de mendier. C'est finalement un test ADN qui a permis à la police de lui annoncer que son fils avait été identifié : il s'agit enseignant de 26 ans habitant dans la province du Henan (centre).

Les retrouvailles ont été organisées dimanche, selon le ministère. La télévision publique CCTV a montré mardi des images du père pleurant dans ses mains et de la mère en sanglots, étreignant leur fils retrouvé. "Tout ce qui vient désormais, ce n'est plus que du bonheur", a déclaré Guo Gangtang dans une vidéo diffusée par l'agence de presse China News Service.

Plus de 2600 enfants kidnappés retrouvés depuis 2016 grâce à l'ADN

Si son histoire a ému la Chine entière, elle a aussi permis de mettre en lumière le trafic d’enfants qui prospéré en Chine dans les années 1980 lors des décennies suivantes, dans la foulée de l’application de la politique dite "de l’enfant unique". La préférence traditionnelle pour les fils, couplée aux limitations des naissances, a accentué les enlèvements de garçons, vendus ensuite à des couples désirant un héritier mâle.

Lire aussi

Depuis le lancement d'une base de données ADN dédiée en 2016, la police a aidé plus de 2600 personnes kidnappées enfant à retrouver leurs parents biologiques, selon le ministère de la Sécurité publique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

Alec Baldwin réagit après avoir tiré et tué Halyna Hutchins sur le tournage de "Rust"

Procès des attentats du 13-Novembre : "En réalité, il était déjà mort mais l'information n'avait pas été transmise"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.