Enlevé à 2 ans, un Chinois retrouve ses parents biologiques après 32 ans de séparation

Description du sujet digitial
International

ENLÈVEMENT - Kidnappé lorsqu'il était bébé, un Chinois a pu retrouver la trace de ses parents biologiques 32 ans plus tard, grâce à la police et la technologie de la reconnaissance faciale.

Mao Yin avait 2 ans lorsqu'il a été enlevé devant un hôtel de Xi'an, dans le centre de la Chine, pour être vendu à un couple sans enfant de la province voisine du Sichuan, au sud-ouest du pays. Retrouver ses parents biologiques un jour tenait alors du miracle. Pourtant, c'est chose faite aujourd'hui. L'homme, désormais âgé de 34 ans, a pu les rencontrer lundi 18 mai, dans une séquence pleine d'émotion, illustrée par cette image ci-dessous.

"Je ne veux plus qu'il nous quitte. Je ne le laisserai plus nous quitter", a déclaré sa mère biologique Li Jingzhi lors de ces retrouvailles, tenant fermement la main de son fils, qui ignorait tout de son enlèvement et de l'existence de ses parents naturels.

Cette rencontre a été rendue possible grâce aux travaux de la police. A la télévision publique CCTV, Li Jingzhi a alors raconté avoir quitté son emploi suite à la disparition de son fils et distribué plus de 100.000 avis de recherche, sans que cela porte ses fruits. Mais en avril, la police a reçu un signalement indiquant qu'un homme du Sichuan aurait acheté dans les années 1980 un enfant dans les environs de Xi'an. Une pratique qui était courante à l'époque, en raison de la politique de l'enfant unique, abandonnée en Chine en 2015.

Utilisant une technique de reconnaissance faciale pour vieillir artificiellement une photo d'enfance de Mao Yin avant de la comparer avec  la base de données nationale des photos d'identité, les policier sont alors parvenus à remonter la trace de ce dernier dans la province de Sichuan, où il gérait un commerce de décoration d'intérieur. C'est en fin de compte un test ADN qui a permis de confirmer qu'il était bien l'enfant enlevé. Aujourd'hui, Mao Yin souhaite déménager à Xi'an pour vivre aux côtés de ses parents biologiques.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent