VIDÉO - Chypre : le poumon vert de l'île ravagé par son pire incendie

VIDÉO - Chypre : le poumon vert de l'île ravagé par son pire incendie

CATASTROPHE - Un gigantesque incendie, totalement maîtrisé ce lundi matin, a ravagé le massif forestier de Troodos à Chypre (Sud). Quatre travailleurs égyptiens pris au piège des flammes ont perdu la vie.

Le poumon vert de Chypre s'est embrasé, emportant tout sur son passage. Pris au piège par les flammes, quatre travailleurs égyptiens ont trouvé la mort dimanche à 25 km de Limassol, dans le sud de l'île méditerranéenne, où l'incendie avait débuté la veille. Ces hommes avaient quitté leur voiture pour tenter de fuir à pied, mais ont été rattrapés par les flammes 600 mètres plus loin sur les hauteurs. Leur véhicule a été retrouvé carbonisé dans un ravin par les autorités locales. Cet incendie, le pire jamais constaté sur l'île, est "entièrement sous contrôle", ont annoncé ces dernières ce lundi matin.

Attisés par des vents violents, 55km² de forêt ainsi que des dizaines de villages sont partis en fumée en moins de 24 heures. Les habitants de la région, encore sous le choc, témoignent dans le reportage de TF1 en tête d'article : "On a été élevé ici... Nos récoltes, notre église, nos montagnes... On a perdu tout ce qu'on avait", raconte une femme en larmes. "J'ai vu le feu approcher le sommet de la colline", raconte une autre dame, émue. "Nous avons pris la voiture de mon fils pour fuir tout en prévenant les autorités. Mais les hélicoptères, les avions et les pompiers sont arrivés trop tard." 

Toute l'info sur

LE WE 20H

Le feu maîtrisé, 24 heures après les premières flammes

Face à l'ampleur du drame, l'île a fait appel à l'aide internationale. L'Angleterre, l'Espagne, la Grèce et Israël ont aussitôt envoyé plusieurs Canadairs afin d'assister les pompiers chypriotes. Selon une porte-parole du gouvernement, Niovi Parisinou, ce soutien a contribué à éteindre le feu dans sa quasi-totalité. Mais, "il faudra poursuivre les efforts pour que l'extinction des dernières flammes soit complète", a-t-elle terminé. "Après les largages d'eau réussis des avions grecs et israéliens et la réduction des foyers (d'incendie), les services des incendies et des forêts ont inspecté les zones touchées et les considèrent désormais sûres".

Lire aussi

Alors que la reprise de l'approvisionnement en eau et électricité se fait progressivement dans le sud du pays, une enquête fouillée a été ouverte pour déterminer les causes de l'incendie. Pour l'heure, un homme de 67 ans est dans le viseur des forces de l'ordre, mais nie les faits reprochés. Un témoin l'aurait pourtant vu quitter les lieux au moment du départ de feu.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

La mystérieuse disparition d'une jeune instagrameuse met les Etats-Unis en émoi

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.