Cigarette électronique : un troisième décès lié au vapotage aux Etats-Unis

International

SANTE PUBLIQUE - Une troisième personne utilisatrice de cigarettes électroniques est décédée aux Etats-Unis, ont rapporté ce vendredi les autorités sanitaires de l'Etat de l'Indiana.

Vapoter tue ? Une troisième personne utilisatrice de cigarettes électroniques est décédée aux Etats-Unis, ont rapporté vendredi les autorités sanitaires de l'Etat de l'Indiana. L’explication pourrait venir d’un additif intégré dans le liquide présent dans la vapoteuse, selon les autorités.

D’autres décès pourraient suivre : lors d'un bilan la semaine dernière, les autorités fédérales avaient indiqué que 215 personnes souffraient de ces maladies pulmonaires liées au vapotage. Un bilan qui sera actualisé. Les deux autres décès se sont produits dans l'Illinois et l'Oregon cet été. 

Voir aussi

De nombreux ingrédients incriminés

Si la cause exacte des décès reste pour l’heure incertaine, les autorités ont avancé une explication. Un additif contenant de la vitamine E est en effet soupçonné par l'Etat de New York d'être à l'origine de ces troubles, mais les autorités sanitaires fédérales n'ont pas confirmé qu'une seule substance était impliquée, dans l'attente de conclusions claires des analyses en laboratoire. "Bien qu'on ne sache pas quelles substances soient nocives, sachez que lorsque vous utilisez ces produits avec d'autres produits chimiques, vous ne savez pas tout ce que vous inhalez et les dommages que cela peut causer", a déclaré Kris Box, responsable de la santé publique dans l'Indiana.

Dans la plupart des cas, les malades ont reconnu avoir vapoté des recharges de cigarettes électroniques au cannabis au lieu d'être à la nicotine. Dans le cas du mort de l'Oregon, il avait acheté son produit dans un dispensaire de cannabis autorisé. Mais les liquides contiennent de nombreux ingrédients autres que le THC, la molécule psychoactive du cannabis. On y trouve aussi des additifs, des diluants, des arômes... Leur effet sur la santé lorsqu'ils sont vaporisés est encore très mal étudié. Comme l'industrie est mal régulée car la consommation de cannabis est illégale dans certains Etats et au niveau fédéral, mais autorisée dans d'autres, les fabricants agissent avec une relative impunité, notamment sur internet.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter