Dévastées par Dorian, les Bahamas désormais sous la menace de la tempête tropicale Humberto

International

Toute L'info sur

L’ouragan Dorian, l’un des plus violents de l’histoire de l’Atlantique

ALERTE - Deux semaines après avoir été ravagé par l'ouragan Dorian, l'archipel des Bahamas était sous la menace, samedi, d'une nouvelle tempête tropicale baptisée Humberto. Ce dernier devrait ensuite se diriger vers les côtes de Floride.

Nouvel avis de tempête sur l'archipel des Bahamas. Alors que le territoire, frappé il y a deux semaines par le gigantesque ouragan Dorian, compte encore ses disparus, une nouvelle tempête tropicale est attendue ce week-end. 

Baptisée Humberto, cette tempête se trouvait samedi à l'est de l'île d'Abaco et se déplaçait lentement vers le nord-ouest. L'alerte a été émise pour tout le nord-ouest de l'archipel, dont l'île de New Providence où se situe la capitale Nassau, ainsi que les îles d'Abaco et de Grand Bahama, déjà violemment touchées par Dorian. 

Lire aussi

Possible ouragan

Selon le Centre national des ouragans (NHC) américain, qui évoque des vents de 100 km/h et de fortes pluies pouvant susciter de nouvelles inondations, Humberto se transformera probablement en ouragan "d'ici deux ou trois jours" et remontera ce week-end et en début de semaine prochaine vers le nord, longeant la côte est de la Floride. 

Cette nouvelle tempête fait peser une autre inquiétude : elle pourrait affecter la distribution de l'aide humanitaire sur les îles touchées par Dorian, notamment l'approvisionnement en essence et en eau de ce territoire. En outre, le Programme alimentaire mondial a suspendu ses vols vers Marsh Harbour en prévision de la tempête. 

Les autorités ont appelé les résidents de Grand Bahama dont les maisons sont déjà endommagées à se rendre dans les centres d'hébergement d'urgence. Plus de 2000 habitants sont toujours hébergés dans des refuges, et les autorités ont dénombré 1300 disparus depuis le passage de Dorian, dont le bilan provisoire est de 52 morts. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter