Collaborateurs d'une ONG française portés disparus : "Il s’agit de salariés expérimentés"

Benjamin Blanchard, directeur de l'ONG Chrétiens d'Orient.
International

ONG - Trois Français et un Irakien sont portés disparus depuis lundi à Bagdad, a annoncé vendredi l'organisation française concernée, SOS Chrétiens d'Orient.

Quatre collaborateurs d'une ONG française, trois Français et un Irakien, sont portés disparus depuis lundi à Bagdad. C’est l’annonce faite ce vendredi par l'organisation française concernée, SOS Chrétiens d'Orient, au cours d’une conférence de presse.

"Ces quatre personnels ont disparu à Bagdad en centre-ville dans les environs de l'ambassade de France. Ils devaient effectuer des travaux administratifs à Bagdad. Ils étaient là pour renouveler leur visa et enregistrer l'association auprès des autorités irakiennes", a expliqué Benjamin Blanchard, le directeur général de l'ONG. Et d’ajouter : "Ils ont quitté leur hôtel dans une voiture. Cet hôtel fait partie des établissements qui, régulièrement, reçoivent du personnel international."

Lire aussi

"Des salariés expérimentés"

"Après plusieurs tentatives de contact restées infructueuses toute la journée de mardi, nous avons décidé d’alerter les autorités françaises mercredi matin", a ajouté Benjamin Blanchard, précisant qu'aucune "demande de rançon" n'avait été formulée à ce jour. "Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons pas vous communiquer l’identité de ces collaborateurs, mais sachez qu’il s’agit de salariés expérimentés, en bonne santé, avec une parfaite connaissance des zones de crise", a déclaré le dirigeant.

Au cours de sa prise de parole, le directeur de l'ONG a précisé que cette dernière n’avait reçu aucune menace en Irak.  Par ailleurs, le personnel de SOS Chrétiens d’Orient, présents initialement dans trois zones du Kurdistan irakien, avait été déplacé à Erbil à la demande des autorités consulaires françaises, suite au regain de tensions entre les Etats-Unis et l’Iran. "Avant le lundi, tout le personnel était à Erbil", a précisé le dirigeant de cette association humanitaire qui a effectué sa première mission en Syrie en 2013, puis en Irak en avril 2014, avant d'ouvrir la même année à Bagdad une mission permanente.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent