Conflit israélo-palestinien : la France est "trop timide", selon un diplomate

Conflit israélo-palestinien : la France est "trop timide", selon un diplomate

GÉOPOLITIQUE - Ancien ambassadeur au Tchad, en Tunisie et en Italie, fin connaisseur du dossier israélo-palestinien, le diplomate Yves Aubin de La Messuzière espère "une déclaration forte" d'Emmanuel Macron sur les affrontements en cours entre Israël et la bande de Gaza.

Alors que les affrontements s'accentuent d'heure en heure entre Israël et le Hamas, Emmanuel Macron a souligné, ce vendredi, "l'urgence d'un retour à la paix" au Proche-Orient. Pour Yves Aubin de La Messuzière, diplomate français et expert des pays arabes, cette déclaration n'est pas encore suffisante.

Toute l'info sur

Israël-Palestine : cessez-le-feu après 11 jours de combat

La question israélo-palestinienne nous concerne directement- Yves Aubin de la Messuzière

La position française sur le conflit israélo-palestinien est-elle claire ?

Aujourd'hui, le président Emmanuel Macron demande aux États-Unis de s'engager, mais ne dit pas solennellement sa position. À mon sens, il faut qu'il présente une déclaration forte allant vers la décolonisation, quitte à se rendre sur place. Car, même si la France n'a pas la même influence qu'il y a 20 ou 30 ans, elle peut entraîner les principaux partenaires européens - pas forcément les 27 membres - à agir et à revenir à la négociation entre le Hamas et Israël. 

La question israélo-palestinienne, comme l'Irak ou le Liban, nous concerne directement. Au Proche et Moyen-Orient, tout est imbriqué et si proche de nous.

Le président Emmanuel Macron serait donc trop timide ?

Oui, il est trop timide. La solution à deux États (la création de deux États distincts, l'un israélien et l'autre palestinien, ndlr) qu'a tenue François Mitterrand, a continué sous Chirac. À la fin des années 90, l'idée d'une création d'un État palestinien stable et démocratique émergeait, ce que Netanyahu a accepté du bout des lèvres. Plus récemment, Jean-Yves Le Drian a lui-même condamné la poursuite de la colonisation par Israël, mais aujourd'hui, on n'entend plus la voix française sur cette question.

Pourtant, Emmanuel Macron s'engage au Liban. On le voit, il donne sa vision stratégique. Cela marche d'ailleurs plus ou moins. Seulement, on ne peut pas avoir des contacts avec le Hezbollah et refuser le dialogue avec le Hamas. C'est une complète contradiction.

Lire aussi

Est-ce qu'une position franche de la France peut aider à pacifier le conflit ?

Seule, la France ne peut pas agir. Il faudrait un accord international. À ce jeu-là, le parrain américain est incontournable et Biden connaît très bien le dossier. Il était vice-président sous Barack Obama, à l'époque où ce dernier avait beaucoup d’espoir de parvenir à un accord de paix sur le conflit israélo-palestinien. 

Le conseil de sécurité doit discuter avec le Hamas. Sans forcément le reconnaître, mais lui donner la parole, avoir un dialogue discret pour engager un processus de paix. Si la création des deux États n'est pas encore réaliste, elle reste incontournable. 

Découvrez le podcast de l'émission "Brunet Direct" qui est consacré au conflit entre Israël et le Hamas

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d’écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST

Sur DEEZER

Sur SPOTIFY 

Du lundi au vendredi, de 10H00 à 12H00, le présentateur prendra le temps d’analyser et de mettre en perspective les grands sujets d’actualité. Grande nouveauté de la rentrée, les téléspectateurs pourront intervenir en direct, interagir avec les invités en plateau pour livrer leurs points de vue et leur vécu. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron désormais confirmées en France

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Covid-19 - Nouvelles restrictions sanitaires : comment ça se passe chez nos voisins européens ?

Présidentielle 2022 : que retenir du premier meeting de campagne d'Éric Zemmour ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.