Corée du Nord : "Discuter n’est plus une solution", prévient Donald Trump via Twitter

International

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

MENACES – Le tir de missile ordonné par Kim Jong-un ayant survolé le Japon mardi matin a obligé Donald Trump à une riposte... verbale. Sur Twitter, le président des États-Unis affirme ce mercredi que la discussion avec son homologue nord-coréen n’est plus une option.

La Corée du Nord, en expédiant un missile au-dessus du Japon mardi, était autant dans le registre de la démonstration de force que dans celui de la provocation. Deux registres que maîtrise à la perfection Donald Trump, dont la réaction était forcément très attendue. 

Mais, tiraillé entre la tempête Harvey sévissant au Texas et ses réformes fiscales très attendues, le président des États-Unis n’a pas pris la parole, se contentant d’un communiqué officiel tout en sous-entendus, conclu par cette phrase : "Toutes les options sont sur la table." Il a en fait fallu attendre ce mercredi pour avoir droit à une réplique "trumpienne" digne de ce nom. Sur Twitter, évidemment.

"Les États-Unis ont discuté avec la Corée du Nord, et leur ont payé de l’argent qu’ils nous ont extorqué pendant 25 ans. Discuter n’est plus une solution !", a tonné le dirigeant, laissant planer bien plus directement l’hypothèse d’une réponse militaire à Kim Jong-un, son homologue nord-coréen. 

En attendant, le conseil de sécurité des Nations unies va encore une fois se réunir en urgence et, peut-être, voter de nouvelles sanctions. En sachant bien que les précédentes n’ont eu aucun effet. Pour preuve, le dictateur est apparu hilare en photo mardi, tandis qu’il observait la progression de son missile au-dessus de l’archipel nippon.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter