"Kim Jong-Un nous supplie d'entrer en guerre", prévient l'ambassadrice américaine à l'ONU

DirectLCI
CLASH - Durant le conseil de sécurité réuni en urgence ce lundi, l'ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikki Haley, a déclaré que le leader de la Corée du Nord ne cessait ses provocations afin de déclencher la guerre avec les Etats-Unis.

Les Etats-Unis, avec leurs alliés européens et japonais, ont annoncé lundi négocier de nouvelles sanctions sévères de l'ONU contre la Corée du Nord mais la position de Pékin et Moscou, dotés d'un droit de veto, reste incertaine. Ce nouveau train de sanctions - le 8e - sera mis au vote du Conseil de sécurité le 11 septembre, a déclaré l'ambassadrice américaine auprès des Nations Unies, Nikki Haley. 


"Trop c'est trop" et il faut que l'ONU prenne "les mesures les plus fortes possibles" et "cesser les demi-mesures", a-t-elle lancé lors d'une session du Conseil convoquée en urgence au lendemain d'un sixième essai nucléaire nord-coréen.  Les dernières résolutions sanctionnant Pyongyang, y compris celle du 5 août, chacune plus sévère que la précédente, ont été adoptées à l'unanimité des 15 membres du Conseil de sécurité. 

Le programme nucléaire de la Corée du Nord est plus dangereux que jamais"Nikki Haley, ambassadrice américaine aux Nations unies

Mais rien, depuis 2006, n'a semblé dissuader Kim Jong-Un, le leader nord-coréen qui, selon l'ambassadrice américaine "nous supplie pour entrer en guerre" en multipliant les déclarations belliqueuses et, surtout, en intensifiant ses tirs de missiles. "En dépit de nos efforts, le programme nucléaire de la Corée du Nord est plus avancé et plus dangereux que jamais. (...) La patience de notre pays n'est pas illimitée", a lancé Nikki Haley. 

Plusieurs pays ont souligné "l'urgence" d'une réponse internationale alors que le régime de Kim Jung-Un semble se préparer à un nouveau tir de missile balistique. C'est la deuxième fois en six jours que l'ONU se réunit en urgence. Le 29 août, il s'était borné à adopter une déclaration à l'unanimité condamnant un tir de missile nord-coréen ayant survolé le Japon.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter